Notre équipe



1 2 > >>

Martin Godbout


Martin Godbout, O.C., Ph. D.

Président du conseil


Suite à une brève carrière académique à l’Université Laval au début des années 90, Martin Godbout est nommé président-directeur général de la Société Innovatech Québec. En 1997, il poursuit sa carrière dans le secteur du capital de risque biopharmaceutique à titre de vice-président exécutif chez BioCapital. En mai 2000, il devient le président fondateur et chef de la direction de Génome Canada qu’il a dirigé pendant près de 10 ans.

 

Officier de l’Ordre du Canada, il est aussi président du conseil d’administration des organismes suivants : AmorChem-1, BioContact, BIOQuébec et Génome Québec. Monsieur Godbout siège aussi à titre de membre indépendant au conseil d’administration des sociétés suivantes : AngioChem, Fonds de recherche du Québec - Santé, P3G, la Fondation de l'Ataxie de Charlevoix-Saguenay, la Fondation sur les Leucodystrophies et la Fondation de l'Hôpital de Baie-Saint-Paul.

 

Martin Godbout détient un doctorat en physiologie et endocrinologie moléculaire de l'Université Laval. Par la suite, il a poursuivi sa formation postdoctorale en neurobiologie moléculaire au Scripps Research Institute de San Diego. En 2016, il est nommé Grand Diplômé de l'Université Laval.


Marie-Josée Blais


Marie-Josée Blais, Ph. D.

Observatrice


Sous-ministre adjointe, ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation


Isabelle Bouffard


Isabelle Bouffard, B. Sc.


Directrice, Direction recherches et politiques agricoles
Union des producteurs agricoles


Titulaire d’un diplôme de l’Université McGill en agroéconomie, Isabelle Bouffard travaille à la Direction recherches et politiques agricoles de l’Union des producteurs agricoles depuis 2005. À partir de 2016, elle dirige cette direction.


Auparavant, elle a été conseillère en économie et par la suite, responsable de l’équipe économie et commerce. Au cours de ces années, elle a coordonné les dossiers touchant le commerce, l’économie, le secteur de l’énergie et la fiscalité municipale agricole. À ce titre, elle participe aux travaux de nombreux comités provinciaux et nationaux.


Me Jean Brunet


Me Jean Brunet

Secrétaire du conseil


Associé directeur, Stein Monast S.E.N.C.R.L. 

 

Me Brunet est spécialisé dans les domaines du droit des sociétés et du droit commercial, comprenant entre autres la négociation et la rédaction de conventions d'acquisition et de vente d'entreprises et de conventions entre actionnaires, de même que des fusions et réorganisations d'entreprises. Me Brunet œuvre également dans le domaine de la propriété intellectuelle, entre autres relativement à la négociation et à la rédaction de contrats de recherche, de conventions de distribution et de licence ainsi que de conventions de transfert de technologie, principalement dans les secteurs de la pharmaceutique, de la génomique, de la protéomique, de la bio-informatique et de la biotechnologie.

 

Me Brunet agit à titre de conseiller juridique et de secrétaire de diverses entreprises, particulièrement dans les domaines de la biotechnologie, de la génomique et de la protéomique, notamment par son implication active au sein des conseils d'administration de Génome Canada et de Génome Québec. Dans le cadre de l’accomplissement de ses fonctions, Me Brunet conseille également ces entreprises quant aux politiques relatives à la régie d’entreprise et au respect de celles-ci. Il est aussi l'un des fondateurs et administrateur de BioContact, colloque tenu annuellement dans le domaine des biotechnologies.


Daniel Coderre


Daniel Coderre, Ph. D.

Président-directeur général, Génome Québec


Depuis septembre 2016, Daniel Coderre occupe le poste de président-directeur général de Génome Québec, organisme dont le mandat consiste à soutenir le développement scientifique et stratégique de la génomique au Québec.

Administrateur de sociétés certifié (ASC), il possède une expérience avérée de l'administration publique.

À titre de recteur de l’Institut national de la recherche scientifique (INRS) de 2009 à 2016, Daniel Coderre a acquis de solides compétences en administration publique et un important réseau de collaborations.

Titulaire d’un doctorat en biologie de l’Université de Sherbrooke, il a commencé sa carrière comme professeur au Département des sciences biologiques de l'UQAM en 1982, où il a dirigé 85 étudiants de maîtrise et doctorat et publié près d'une centaine d'articles scientifiques. Il y a été de plus doyen de la Faculté des sciences et vice-recteur à la recherche, avant de devenir vice-président à l'enseignement et à la recherche de l'Université du Québec de 2004 à 2009, en plus d’en assurer la présidence par intérim en 2009.
 

Il a siégé à près d’une vingtaine de comités, conseils d’administration, conseils scientifiques gouvernementaux et internationaux, et à diverses commissions en matière de science, de technologie et d’innovation.


Jean-François Ethier


Jean-François Ethier

M.D., CM, Ph. D., FRCPC


Clinicien-chercheur et professeur adjoint
Département de médecine, Université de Sherbrooke

Le Pr Jean-François Ethier est clinicien-chercheur et professeur adjoint au département de médecine à l’Université de Sherbrooke. Il est également chercheur à l’UMRS 1138 de l’INSERM à Paris en plus de codiriger le Groupe de recherche interdisciplinaire en informatique de la santé (GRIIS.ca).


Diplômé de médecine interne de l’Université McGill, il a obtenu un doctorat en épidémiologie et Sciences de l'Information biomédicale de l’Université Paris VI (Pierre et Marie Curie).


Dans le cadre de ses recherches, Pr Éthier s’intéresse aux méthodes permettant de mettre le patient au centre des systèmes de recherche et d'aide à la décision (système de santé apprenant).


Plus spécifiquement, il développe des méthodes d'interopérabilité sémantique entre les systèmes de santé et de recherche, structure les entrepôts de données du domaine biomédical et développe des modèles de connaissances formels afin d'unir les données cliniques, génomiques, administratives et issues des appareils personnels connectés (quantified self).


Marc LePage


Marc LePage

Observateur


Président et chef de la direction, Génome Canada

 

Marc LePage a été nommé président et chef de la direction de Génome Canada en décembre 2015. Il était, depuis décembre 2011, président-directeur général de Génome Québec. Sous sa direction, Génome Québec a multiplié les activités en recherche et davantage misé sur la mise au point d’applications génomiques dans les secteurs prioritaires du Québec.


M. LePage possède une vaste expérience du secteur de l’innovation, du capital de risque ainsi qu’un réseau international de contacts d’envergure.


M. LePage est un expert des partenariats internationaux et il a occupé précédemment les fonctions de conseiller spécial, Changement climatique et Énergie, à l’Ambassade du Canada à Washington, D.C. Il a également été consul général au Consulat général du Canada à San Francisco/Silicon Valley.


M. LePage a en outre fait partie des pionniers de la fondation de Génome Canada en 2000. Pendant son mandat à titre de vice-président exécutif, Développement corporatif, il a considérablement contribué à l’essor de la génomique au Canada.


De 1994 à 2000, au Conseil de recherches médicales du Canada, M. LePage a été directeur du développement des affaires, responsable des partenariats internationaux avec l’industrie pharmaceutique, les sociétés financières d’innovation et les fondations.


M. LePage est membre du conseil d’administration et du comité de gouvernance du  Regroupement en soins de santé personnalisés au Québec. Il siège également au conseil d’administration de Jeunesse Canada Monde.


Paul Lepage


Paul Lepage, B. Ing., MBA, Dr h.c.


Président, TELUS Santé et Solutions de paiement
Président du conseil, TELUS Capital de risque


Paul dirige les efforts visant à concrétiser la mission de TELUS Santé, soit de mettre les technologies de l’information au service de la santé. Au cœur de sa mission : la création et l’intégration d’outils numériques permettant aux prestataires de soins et aux patients de saisir et échanger de l’information, de manière conviviale, fluide, rapide et sécuritaire dans le but d’appuyer une transformation du système de santé axée sur l’efficacité et une plus grande mobilisation des patients. L’engagement de Paul à consolider la position de TELUS Santé en tant que chef de file du développement des TI en soins de santé au Canada s’appuie sur ses 30 années d’expérience dans les secteurs de la santé, des télécommunications et des technologies de l’information.

 
Avant son arrivée à TELUS Santé en 2009, Paul était président et chef de la direction de MediSolution Ltée, un chef de file des technologies de l’information en Amérique du Nord. Précédemment, il a occupé diverses fonctions de direction, dont celles de chef du marketing, chef de l’exploitation et chef des ventes mondiales au sein de plusieurs grandes sociétés du secteur des technologies. Depuis 2016, il est aussi responsable de TELUS Capital de risque, la branche de la société spécialisée dans l’investissement stratégique à risque dans des sociétés à fort potentiel et dont les innovations sont susceptibles d’accélérer la croissance au sein de TELUS, notamment en santé.


Paul est titulaire d’une maîtrise en administration des affaires de l’Université Concordia et d’un baccalauréat en génie de l’École Polytechnique de Montréal. Il siège aux conseils d’administration de Montréal InVivo et de TOHealth! ainsi qu’au conseil consultatif du « Edmonton : Canada’s Health City » en Alberta. Il a précédemment siégé sur les conseils d’administration de Get Real Health aux États-Unis, de l’Association québécoise des technologies (AQT), de IBWave, de Nova Expertise Solutions, de Medisolution et de Blue Streak Technology, de même que sur le Comité d’investissement communautaire de TELUS pour la région de Montréal. Son expertise a aussi été mise à profit dans le cadre de plusieurs comités au sein d’organisations telles que le CEFRIO, le projet Sandbox, le centre Ivey pour l’innovation en santé et la Fondation de la recherche sur le diabète juvénile, dont il a été président d’honneur et responsable de la campagne nationale pendant plusieurs années.  En outre, il a reçu le titre IAS.A conféré par l’Institut des administrateurs de sociétés.

 
En 2012, Paul a reçu la médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II pour son rôle de leader dans l’orientation stratégique qui a permis à TELUS Santé de faire sa marque en matière de solutions de santé mobiles et de suivi à domicile de la santé.

 
En juin 2016, l’Université de Montréal lui a décerné un doctorat honoris causa, pour son importante contribution au génie et aux technologies de l’information dans le secteur de la santé.



Sylvain Moineau


Sylvain Moineau, Ph. D., MSRC


Professeur titulaire
Département de biochimie, de microbiologie et de bio-informatique
Université Laval
 

Le professeur Sylvain Moineau a obtenu un baccalauréat en microbiologie de l'Université Laval en 1987. Il a poursuivi ses études à la même université mais en sciences des aliments où il obtient son doctorat en 1993. Pendant son doctorat, il a également passé 18 mois au North Carolina State University. Il a ensuite entrepris un stage post-doctoral industriel en Floride avec la multinationale Unilever.

 

En 1996, il est retourné à l'Université Laval comme professeur adjoint en microbiologie où son laboratoire étudie la biologie des phages et les mécanismes de résistance aux phages, incluant ses travaux sur les systèmes CRISPR-Cas. Il a été nommé professeur titulaire en 2005 et, depuis 2011, il est titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les bactériophages.


Depuis 2002, il est également conservateur du Centre de référence Félix d'Hérelle pour les virus bactériens, la plus grande collection de phages de référence au monde (www.phage.ulaval.ca).

 
Au fil des années, le professeur Moineau a remporté de nombreux prix en enseignement et en recherche. Par exemple, en 2017, il a remporté le Prix John C. Polanyi du CRSNG qui rend hommage à une personne dont la recherche canadienne a mené à un progrès remarquable dans le domaine des sciences naturelles ou de l'ingénierie. Il a aussi été élu récemment membre de l’Académie de sciences de la Société royale du Canada (SRC). En 2016, il a reçu la Médaille Flavelle de la SRC pour sa contribution exceptionnelle aux sciences biologiques au cours des 10 dernières années. Depuis les quatre dernières années (2014, 2015, 2016, 2017), le professeur Moineau figure sur la liste de chercheurs les plus cités en microbiologie dressée par diverses sociétés d'information stratégiques.


Marie-Lucie Morin


Marie-Lucie Morin


Marie-Lucie Morin a pris ses fonctions d’Administratrice pour le Canada, l’Irlande et les Caraïbes au sein de la Banque mondiale en novembre 2010. Elle fut nommée Conseillère à la sécurité nationale auprès du Premier ministre du Canada et Secrétaire associée du Cabinet en novembre 2008. D’avril 2006 à novembre 2008 elle a été sous-ministre du Commerce international, de décembre 2003 à avril 2006, sous-ministre déléguée des Affaires étrangères et, auparavant, sous-ministre adjointe du Commerce international et déléguée commerciale en chef.


Mme Morin a été affectée à San Francisco, Jakarta, Londres et Moscou, ce qui lui a permis d'acquérir une vaste expérience à l'étranger. En 1997, Mme Morin a été nommée ambassadeur du Canada auprès du Royaume de Norvège avec accréditation simultanée auprès de la République d'Islande, poste qu'elle a occupé jusqu'en 2001.


De sa création en 2007 jusqu’en 2009, Mme Morin a été membre du Conseil des sciences, de la technologie et de l’innovation du Canada (CSTI/STIC). Elle a également siégé au Conseil de la Corporation commerciale canadienne. Depuis le début 2012, elle est membre du Groupe consultatif pour un gouvernement ouvert présidé par le Président du Conseil du Trésor du Canada.


En 1992, Mme Morin fut récipiendaire de la Médaille du Gouverneur Général à l’occasion du 125e anniversaire de la Confédération du Canada. En 2011, elle fut lauréate du Prix Fonctionnaires sans frontières de l’Association professionnelle des cadres supérieurs de la fonction publique du Canada (APEX) et a reçu la distinction de Chevalier de la Légion d’Honneur en 2012.


Mme Morin est née à Sherbrooke, au Québec, en 1957. Elle a obtenu une licence en droit de l’Université de Sherbrooke et en 1980 a été reçue au Barreau du Québec.


Mme Morin et son mari, Nicolas Temnikov, ont une fille et trois fils.


1 2 > >>