Glossaire


Ce glossaire a été réalisé par le Musée canadien de la nature avec la collaboration de Génome Canada et de ses partenaires. Les définitions ont été préparées en utilisant plusieurs sources; par souci de transparence, ces dernières sont indiquées dans les définitions.


A

A, T, C, G

Les symboles des bases : adénine, thymine, cytosine et guanine.

Acide aminé

Les diverses sortes de petites molécules qui s’enfilent en de longues chaînes pour former des protéines; les acides aminés sont souvent appelés les « éléments constitutifs » des protéines.

Acide désoxyribonucléique (ADN)

Le produit chimique se trouvant dans le noyau d’une cellule. L’ADN contient les instructions génétiques pour fabriquer des organismes vivants. L’ADN est une longue molécule, habituellement assemblée en chromosomes. Elle encode l’information génétique sous la forme d’une double hélice, dont la cohésion est assurée par des liaisons entre les paires de bases.

Acide ribonucléique (ARN)

Un produit chimique semblable à un brin d’ADN. Dans l’ARN, la lettre U, qui représente l’uracile, se substitue au T, la thymine, dans le code génétique. L’ARN transporte le message génétique de l’ADN au cytoplasme de la cellule où les protéines sont synthétisées.

Adénine

L’une des quatre bases de l’ADN dénommées A, T, C et G. L’adénine est la lettre « A ». Les autres bases sont la cytosine (C), la thymine (T) et la guanine (G). L’adénine s'apparie toujours avec la thymine.

Adénosine triphosphate (ATP)

Un composé très présent dans les tissus vivants. L’ATP est une source importante d’énergie.
Source : Word Central’s Student Dictionary

ADN

L’abréviation d’acide désoxyribonucléique.

ADN mitochondrial

Le matériel génétique des mitochondries. Ce sont les organites qui génèrent de l’énergie pour la cellule.

ADN polymérase

Dans la réplication de l'ADN, l'enzyme qui lie les bases nucléotidiques complémentaires pour former le brin nouvellement synthétisé.

Source : Cellupedia

ADN recombinant

Une variété de techniques utilisées par les biologistes moléculaires pour manipuler les molécules d’ADN afin d’étudier l’expression d’un gène.

Allèle

Les formes alternatives d'un gène à un endroit particulier d'un chromosome. Les différents allèles produisent des variations dans les traits hérités comme la couleur des cheveux ou le type sanguin.

Source : National Human Genome Research Institute

Amniocentèse

Un test prénatal au cours duquel une aiguille creuse est insérée dans l’utérus de la mère pour prélever un échantillon de fluide entourant le fœtus. Les cellules sont examinées pour déterminer le sexe du bébé ou pour détecter des anomalies dans les chromosomes.

Analyse des empreintes génétiques

En génétique, l’identification de plusieurs allèles spécifiques de l’ADN d’une personne afin de produire un identificateur unique pour cette personne. Aussi appelé « test génétique ».

Source : Human Genome Project Information

Anticorps

Les anticorps aident le corps à développer une immunité aux maladies. Des protéines de sang sont produites en réaction à une maladie et aident le corps à combattre celle-ci.

Appareil de Golgi

L’appareil de Golgi fait référence aux organites présents dans les cellules animales. Ces organites sont composés d’une série de sacs qui trient les protéines produites sur le réticulum endoplasmique granulaire, en modifient la composition chimique et en font des assemblages.

ARN de transfert (ARNt)

Les molécules d’ARN qui se lient aux acides aminés et les transfèrent aux ribosomes, où est complétée la synthèse des protéines.

Source : PhRMA Genomics

ARN messager (ARNm)

Une copie transitoire d'une portion de l'ADN correspondant à un ou à plusieurs gènes. Il est utilisé comme intermédiaire par les cellules pour la synthèse des protéines.

Source : Wikipédia

ARN polymérase

Lors de la transcription, cet enzyme se fixe au site promoteur de la matrice d’ADN, enfile les nucléotides pour former le brin synthétisé d’ARN et se détache de la matrice lorsqu’il atteint le terminateur.

Autosome

Tout chromosome autre qu’un chromosome sexuel; les humains ont 22 paires d’autosomes.

B

Bactérie

Un organisme vivant unicellulaire dont la structure ne comporte pas de noyau. Il est également caractérisé par une absence d'organite.
Sources : Wikipédia et National Human Genome Research Institute

Base (ou nucléotide)

Un nucléotide d'ADN est composé d'une molécule de sucre, d'une molécule d'acide phosphorique et d'une molécule appelée base. Les bases sont les «  lettres » qui transcrivent le code génétique. Dans l'ADN, les lettres du code sont A, T, C et G, représentant les produits chimiques adénine, thymine, cytosine et guanine, respectivement. Dans l'appariement des bases, l'adénine s'apparie toujours avec la thymine, et la guanine s'apparie toujours avec la cytosine. 

Source : National Human Genome Research Institute

Biodiversité

La variété biologique d’un environnement telle qu’indiquée par le nombre de différentes espèces de plantes et d’animaux.

Source : Word Central’s Student Dictionary

Bioremédiation

Un ensemble de processus qui permet de dépolluer le sol, l’eau et l’air grâce à l’addition d’éléments savamment sélectionnés; elle repose habituellement sur les interactions entre les plantes, le sol et les microorganismes (bactéries et champignons).

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Biotechnologie

L’application de la science biologique; elle touche surtout l’utilisation de techniques génétiques pour combiner l’ADN de différentes sources en un organisme de manière à produire des produits utiles, comme des médicaments.

Source : Word Central’s Student Dictionary

BRCA1/BRCA2

Les premiers gènes associés au cancer du sein à être identifiés. On estime que des formes mutées de ces gènes sont responsables d’environ la moitié des cas de cancer du sein héréditaire, surtout ceux chez les jeunes femmes. Les deux sont des gènes suppresseurs de tumeurs.

C

Cancer

Une maladie dans laquelle des cellules anormales se divisent et croissent sans entraves. Le cancer peut se répandre de son site originel à d’autres parties du corps. Il peut aussi être mortel s’il n’est pas traité adéquatement.

Caryotype

La garniture chromosomique d’un individu, y compris le nombre de chromosomes et toute anomalie. Le terme est également utilisé en référence à la photographie des chromosomes d’un individu.

Cellule

Unité de base de tout organisme vivant; une cellule est un petit contenant aqueux rempli de produits chimiques et contenant une copie complète du génome de l'organisme.

Cellule souche

Une cellule indifférenciée se caractérisant par sa capacité à engendrer des cellules spécialisées en se différenciant et à se multiplier quasi indéfiniment de manière tout à fait identique.

Cellules germinales

Les cellules du corps à l’œuvre dans la reproduction. Les spermatozoïdes du mâle et les ovules de la femelle sont formés à partir de cellules germinales.

Source : Human Genome Project Information

Chlorophylle

La pigmentation verte des plantes; elle est située dans les chloroplastes et est nécessaire à la fabrication de nourriture à partir de dioxyde de carbone et d’eau lors de la photosynthèse.

Source : Word Central’s Student Dictionary

Chloroplaste

Un endroit de la cellule végétale contenant la chlorophylle où se produisent la photosynthèse et la fabrication d’amidon.

Chromosome

Un des ensembles filiformes de gènes et d’autre matériel génétique dans le noyau d’une cellule. Différents types d’organismes ont différents nombres de chromosomes. Les humains ont 23 paires de chromosomes; ils ont, par conséquent, 46 chromosomes en tout (44 autosomes et 2 chromosomes sexuels). Chaque parent fournit 1 chromosome à chaque paire. Les enfants obtiennent donc la moitié de leurs chromosomes de leur mère et la moitié de leur père.

Chromosome sexuel

Un des deux chromosomes qui spécifient le sexe génétique d’un organisme. Les humains ont deux types de chromosomes sexuels, l’un est appelé X et l’autre, Y. Les femelles normales possèdent deux chromosomes X et les mâles normaux un X et un Y.

Clonage

Un procédé par lequel on obtient une copie génétiquement identique d’un animal ou d’une plante. Le clonage est le processus de fabrication de copies d’une portion déterminée d’ADN, habituellement d’un gène. Lorsque les généticiens parlent du clonage, ils ne font pas référence au processus de fabriquer des copies génétiquement identiques d’un organisme entier.

Clone

Une copie exacte d’une matière biologique, comme un segment d’ADN (ex. : un gène ou une autre région), une cellule entière ou un organisme complet.

Source : Human Genome Project Information

Code génétique (ATCG)

A, T, C et G sont les « lettres » du code de l’ADN : des instructions contenues dans un gène qui déterminent comment la cellule va fabriquer une protéine spécifique. Elles représentent des produits chimiques (respectivement l’adénine, la thymine, la cytosine et la guanine) et constituent les bases nucléotidiques de l’ADN. Le code de chaque gène combine les quatre produits chimiques de diverses façons pour épeler des « mots » de trois lettres spécifiant quel acide aminé est requis à chaque étape de la fabrication d’une protéine.

Codon

Trois bases dans une séquence d’ADN ou d’ARN spécifiant un seul acide aminé.

Conception

En reproduction, le moment où le spermatozoïde féconde l’ovule.

Cytoplasme

Le semi-fluide visqueux à l’intérieur de la membrane d’une cellule.

Cytosine

L’une des quatre bases dans l’ADN. La cytosine est la lettre « C ». Les autres sont l’adénine (A), la thymine (T) et la guanine (G). La cytosine s'apparie toujours avec la guanine.

D

Diversité

Les différents types d'organismes qui existent au sein d'une communauté ou d'un système écologique.

Double hélice

La structure de l'ADN, qui ressemble un peu à une échelle immensément longue qui a été torsadée en une hélice ou une bobine. Les montants de l'« échelle » sont formés par une colonne de molécules de sucre et de phosphate; les échelons sont composés de bases nucléotidiques liées faiblement au milieu par des liaisons hydrogènes.

E

Échographie

Une technique servant à regarder à l’intérieur du corps en utilisant des ondes sonores pour créer des images.

Source : Human Genome Project Information

Électrophorèse

Le processus par lequel des molécules (des protéines, des fragments d’ADN ou d’ARN) peuvent être séparées selon la taille et la charge électrique en leur appliquant un courant électrique. Le courant force les molécules à travers les pores d’une mince couche de gel, une substance gélatineuse ferme. Le gel peut être fabriqué de manière à ce que ses pores soient juste de la bonne dimension pour séparer les molécules à l’intérieur d’une plage de tailles et de formes spécifiques. Les plus petits fragments voyagent habituellement plus loin que les plus gros. Le processus est parfois appelé électrophorèse en gel.

Embryon

Un animal dans les premiers stades de développement avant la naissance; chez les humains, le stade de l'embryon correspond aux trois premiers mois après la conception. 

Source : Human Genome Project Information

Enzyme

Une protéine qui favorise une réaction biochimique, normalement en l’accélérant. Un organisme ne pourrait fonctionner sans enzymes.

Épigénétique

Le domaine qui étudie comment l’environnement et l’histoire individuelle influent sur l’expression des gènes et, plus précisément, sur l’ensemble des modifications transmissibles d’une génération à l’autre et réversibles de l’expression génique sans altération des séquences nucléotidiques.

Source : Wikipédia

Épigénomique

L’étude de l’ensemble des modifications épigénétiques d’une cellule.

Source : Wikipédia

Espèce

Une classe d’êtres vivants dont les caractéristiques les distinguent des autres.

Eucaryote

Une cellule ou un organisme avec un noyau membranaire structurellement distinct et d’autres compartiments sous-cellulaires bien développés. Les eucaryotes incluent tous les organismes, sauf les virus, les bactéries et les cyanobactéries.

Source : Human Genome Project Information

Évolution

Le processus par lequel toutes les formes de vie végétales et animales changent lentement avec le temps en raison de légères variations dans les gènes qu'une génération transmet à la suivante.

G

Gène dominant

Un gène qui engendre dans presque tous les cas un trait physique spécifique, par exemple, une maladie, et ce, même si le génome du patient n’en possède qu’une seule copie. Dans le cas d’un gène dominant, les risques de transmettre le gène et, par conséquent, la maladie aux enfants sont de 50 % à chaque grossesse.

Gènes

Les unités fonctionnelles et physiques de l’hérédité transmises d’un parent à son enfant; les gènes sont des fragments d’ADN emmagasinés dans le noyau cellulaire. Ce sont des recettes pour la fabrication de protéines. Chaque gène est composé de plusieurs milliers de mots codes. Les cellules de chaque personne contiennent le même ensemble unique et complet de gènes.

Génétique

Le domaine de la science qui examine comment les traits sont transmis d’une génération à une autre par l’entremise des gènes.

Source : Human Genome Project Information

Génie génétique

L’introduction de changements aux gènes d’une cellule par des moyens artificiels.

Source : Human Genome Project Information

Génome

L’ensemble complet du matériel génétique d’un être vivant; un génome est une copie de tout l’ADN dans la cellule d’un organisme (animal, plante ou microbe) et comprend, à la fois, les chromosomes à l’intérieur du noyau et l’ADN dans les mitochondries. Une copie du génome se trouve dans la plupart des cellules. Notre génome est composé de 3 400 000 000 de paires de bases, assemblées en 23 paires de chromosomes. Les bactéries peuvent n’avoir que 1 500 000 paires de bases dans un unique chromosome.

Génomique

L’étude de l’ensemble du matériel génétique d’un être vivant (humain, plante, animal ou virus); l’analyse des génomes des organismes, tant du point de vue de leur anatomie (séquences et organisation) que de leur physiologie (expression et régulation). Pour en savoir plus, cliquez ici.

Guanine

L’une des quatre bases de l’ADN. La guanine est la lettre « G ». Les autres sont l’adénine (A), la cytosine (C) et la thymine (T). La guanine est toujours jumelée à la cytosine.

H

Haplotype

Un groupe d’allèles de différents gènes situés sur un même chromosome et habituellement transmis ensemble. Le terme est utilisé en immunologie pour désigner un ensemble de gènes liés situé sur un même chromosome et codant divers antigènes sanguins ou tissulaires.
Source : Wikipédia

Héréditaire

Transmis par les gènes des parents aux enfants.

Hérédité

La transmission de certains traits des parents à leurs enfants. Le processus de l’hérédité se produit par le biais des gènes.

Source : Human Genome Project Information

Histones

Des protéines très riches en acides aminés basiques. On les trouve dans le noyau des cellules eucaryotes; elles sont les principales constituantes protéiques des chromosomes. Les histones jouent un rôle de répression non spécifique dans la transmission du message génétique. 

Source : Wikipédia

Hormones

Des protéines produites par les organes du corps. Elles déclenchent des activités à d’autres endroits du corps.

Source : Human Genome Project Information

I

Immunothérapie

L’idée d’utiliser le système immunitaire pour traiter la maladie. Par exemple, employer le système immunitaire pour concevoir un vaccin contre le cancer. L’immunothérapie fait aussi référence à la thérapie utilisée pour traiter des maladies causées par le système immunitaire, par exemple les allergies.

K

Knockout

L’inactivation de gènes spécifiques; elle est souvent réalisée dans des organismes de laboratoire, comme les levures ou les souris, pour que les scientifiques puissent étudier l’organisme du knockout en tant que modèle d’une maladie particulière.

L

Leucémie

Un cancer des cellules sanguines en développement dans la moelle osseuse. La leucémie mène à la surproduction rampante de globules blancs (leucocytes); les symptômes normaux incluent l’anémie, la fièvre et le grossissement du foie, de la rate ou des ganglions lymphatiques.

Lysosome

Des organites membranaires contenant des enzymes digestifs.

M

Maladie monogénique

Une maladie causée par des mutations dans un seul gène (ex. : l’hémophilie) par opposition aux maladies polygéniques, comme l’hypertension, qui nécessitent l’interaction de plusieurs gènes.

Source : PhRMA Genomics

Médecine personnalisée

L’utilisation de nouvelles méthodes d’analyse génomique visant à assurer une meilleure prise en charge de la maladie dont souffre un patient ou, encore, une prédisposition à cette maladie. Elle vise l’atteinte de résultats médicaux optimaux en aidant les médecins et les patients à choisir parmi les diverses options thérapeutiques susceptibles de donner les meilleurs résultats selon les profils génétique et environnemental du patient. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Méiose

Le processus de deux divisions cellulaires consécutives dans les ancêtres diploïdes des cellules sexuelles. La méiose génère quatre plutôt que deux cellules filles, chacune ayant un ensemble haploïde de chromosomes.

Source : Human Genome Project Information

Microbiome

La somme des génomes des microorganismes vivant dans ou sur un organisme animal ou végétal (hors état pathologique). Un séquençage collectif de ces organismes est possible (métagénomique) et applicable à un écosystème complet.

Source : Wikipédia

Microbiote

ensemble des microorganismes présents dans un milieu déterminé

source : granddictionnaire.com/

Mitose

Le processus de division nucléaire dans les cellules. Elle produit les cellules filles génétiquement identiques à la cellule-mère.

Source : Human Genome Project Information

Molécule

La plus petite particule d’une substance possédant toutes les caractéristiques de la substance.

Source : Word Central Student’s Dictionary

Mutagenèse

Lorsqu'un agent chimique ou physique est utilisé pour causer des altérations génétiques permanentes.

Source : Human Genome Project Information

Mutation

Une altération structurale permanente de l’ADN. Dans la plupart des cas, des altérations d’ADN peuvent ne pas avoir d’effet ou causer des effets nuisibles. Une mutation peut à l’occasion améliorer les chances de l’organisme de survivre et de transmettre le changement bénéfique à ses descendants.

N

Noyau

Le plus gros et le plus important organite dans les cellules eucaryotes; le noyau est un corps rond ou ovale, entouré d’une enveloppe nucléaire. Il contient l’information génétique nécessaire au contrôle de la structure et de la fonction cellulaires. C’est la structure cellulaire centrale qui abrite les chromosomes et qui est essentielle aux fonctions cellulaires, comme la croissance, le métabolisme et la reproduction.

Nucléotide (ou base)

Une des composantes structurelles ou des éléments constitutifs de l’ADN et de l’ARN. Un nucléotide est composé d’une base (un des quatre produits chimiques suivants : adénine, thymine, guanine et cytosine), d’une molécule de sucre et d’une molécule d’acide phosphorique.

O

Oncogène

Un gène capable de provoquer la transformation de cellules normales en cellules cancéreuses.

Organisme

Un être vivant individuel qui vit à l’aide d’organes interdépendants ayant des fonctions séparées (une personne, une plante ou un animal).

Source : Word Central Student’s Dictionary

Organisme génétiquement modifié (OGM)

Un organisme dont la constitution génétique a été modifiée par une méthode quelconque, notamment des processus naturels, le génie génétique, le clonage ou la mutagenèse.

Source : Human Genome Project Information

P

Paire de bases

Deux bases formant un « échelon de l’échelle d’ADN ». Un nucléotide d’ADN est composé d’une molécule de sucre, d’une molécule d’acide phosphorique et d’une molécule appelée « base ». Les bases sont les « lettres » qui transcrivent le code génétique. Dans l’ADN, les lettres du code sont A, T, C et G; elles représentent respectivement l’adénine, la thymine, la cytosine et la guanine. L’adénine est toujours jumelée à la thymine et la guanine, à la cytosine.

Pharmacogénétique

La science qui cherche à comprendre la corrélation entre la constitution génétique d’un patient individuel (génotype) et sa réponse à un traitement médicamenteux. Certains médicaments fonctionnent bien dans certaines populations de patients, mais fonctionnent moins bien dans d’autres. L’étude du fondement génétique de la réponse du patient à une thérapeutique permet aux fabricants de médicaments de concevoir des traitements thérapeutiques plus efficaces.

Source : Human Genome Project Information

Phénotype

Les traits ou les caractéristiques observables d’un organisme (ex. : la couleur des cheveux, le poids, etc.) ou la présence ou l’absence d’une maladie. Les traits phénotypiques ne sont pas nécessairement génétiques.

Photosynthèse

Le processus par lequel les cellules végétales utilisent l’énergie solaire pour produire de l’adénosine triphosphate (ATP). Cette dernière est une source d’énergie pour la cellule.

Plasmide

Une structure composée d’ADN. Le plasmide est séparé du génome de la cellule. Chez les bactéries, les plasmides confèrent une variété de traits et peuvent être échangés entre les individus, même ceux de différentes espèces. Les plasmides peuvent être manipulés en laboratoire pour implanter des séquences génétiques spécifiques dans une cellule.

Source : PhRMA Genomics

Polymorphisme nucléotidique (SPN)

Une variation dans la séquence de l’ADN se produisant lorsqu’un nucléotide – A, T, C ou G – du génome ou d’une séquence partagée diffère entre les membres d’une espèce ou d’une paire de chromosomes d’un individu.

Source : Wikipédia

Polynucléaire

Se dit d’une cellule possédant plus d’un noyau.

Porteur

Une personne qui porte une copie d’une mutation génétique responsable d’une affection récessive. Les êtres porteurs ne sont pas atteints par l’affection; toutefois, ils peuvent transmettre le gène muté à leurs enfants. Les enfants qui héritent de deux de ces gènes peuvent être atteints de l’affection.

Source : Human Genome Project Information

Procaryote

Une cellule ou un organisme dépourvu d’un noyau membranaire structurellement distinct et d’autres compartiments sous-cellulaires. Les bactéries sont des exemples de procaryotes.

Source : Human Genome Project Information

Profil génétique

Un ensemble de renseignements sur les gènes d’un individu.

Source : Human Genome Project Information

Projet du génome humain

Un projet de recherche international visant à cartographier chaque gène humain et à effectuer le séquençage complet de l’ADN humain. Entrepris en 1990, le projet s’est achevé en 2003.

Projet international HapMap

Une initiative visant à relever et à cataloguer les similitudes et les différences génétiques entre les humains. L’objectif du projet est de comparer les séquences génétiques de différents individus afin de relever les régions chromosomiques où des variations génétiques sont partagées. Les connaissances acquises dans le cadre du projet HapMap permettront aux chercheurs de découvrir les gènes qui jouent un rôle dans la santé, la maladie et la réponse des individus aux médicaments et aux facteurs environnementaux.

Protéine

Une grosse molécule complexe composée d’une ou de plusieurs chaînes d’acides aminés. Les protéines accomplissent une grande variété de tâches dans la cellule.

Protéomique

L’étude de l’ensemble complet des protéines encodées dans un génome.

Source : Human Genome Project Information

Q

Questions éthiques

Des questions portant sur ce qui est moral ou juste.

R

Récessif

Une maladie génétique qui se manifeste seulement chez les individus qui ont reçu deux copies d’un gène muté, soit un de chaque parent.

Recombination

Un procédé selon lequel l’information génétique provenant de plus d’un organisme est recombinée en laboratoire pour faire une molécule hybride.

Source : PhRMA Genomics

Réplication

Le processus par lequel l’ADN est dupliqué avant la division cellulaire.

Réplication de l’ADN

Le processus par lequel la double hélice de l’ADN se déroule et fabrique une copie exacte d’elle-même.

Réticulum endoplasmique (RE)

Un réseau de tubules membraneux dans le cytoplasme d’une cellule; le réticulum endoplasmique joue un rôle dans la production de protéines, entre autres fonctions. Le RE granulaire est parsemé de ribosomes; le RE lisse n’en a pas.

Ribosome

Organite cellulaire où se fait la synthèse des protéines.

S

Séquençage

En biochimie, la détermination de l’ordre linéaire des composants d’une macromolécule (les acides aminés d’une protéine, les nucléotides d’un acide nucléique, comme l’ADN, les monosaccharides d’un polysaccharide, etc.). En génétique, la détermination de la séquence des gènes ou des chromosomes, voire du génome complet, ce qui techniquement revient à effectuer le séquençage de l’ADN constituant ces gènes ou ces chromosomes.

Sources : Wikipédia et Futura Sciences

Séquençage de deuxième génération

Un ensemble de méthodes apparues à partir de 2005 pour réaliser un séquençage à très haut débit. Le pyroséquençage appartient à ces nouvelles techniques. Ces dernières se caractérisent par l’utilisation d’approches massivement parallèles permettant de séquencer des centaines de milliers de fragments simultanément. Elles s’affranchissent des étapes de clonage et de constitution de banques génomiques. Elles permettent de faire le séquençage à partir de molécules uniques d’ADN.

Source : Wikipédia

Système immunitaire

Un système de défense biologique qui a évolué chez les vertébrés pour les protéger contre l’introduction de matières étrangères, comme le pollen ou des microorganismes envahissants, et pour empêcher que le corps ne développe le cancer.

Source : PhRMA Genomics

T

Test de clarté nucale

Un test permettant de déterminer si une femme est à haut risque d’avoir un bébé avec une anomalie chromosomique, comme la trisomie 21.

Test génétique

Un test administré dans un but de dépistage ou de diagnostic afin de repérer ou de confirmer la présence d’anomalies génétiques susceptibles d’entraîner l’apparition d’une affection chez une personne ou un groupe de personnes. 

Thérapie génique

Une technique en évolution utilisée pour traiter les maladies héréditaires. La procédure médicale remplace soit les gènes non fonctionnels par des gènes sains; soit supplée aux gènes non fonctionnels par l’ajout de gènes sains; soit manipule les gènes non fonctionnels à l’aide de gènes sains de manière à influer sur le fonctionnement des gènes.

Thymine

L’une des quatre bases de l’ADN. La thymine est la lettre « T ». Les autres sont l’adénine (A), la cytosine (C) et la guanine (G). La thymine est toujours jumelée à l’adénine.

Traduction

Le processus durant lequel l’information contenue dans les molécules d’ARNm est utilisée pour construire des protéines.

Source : PhRMA Genomics

Traits

Les façons de regarder, de penser, d’être. Les traits génétiques sont transmis par les gènes des parents aux enfants.

Source : Human Genome Project Information

Transcription

Le processus durant lequel l’information contenue dans une longueur d’ADN est utilisée pour construire une molécule d’ARNm.

Source : PhRMA Genomics

Transgénique

Un organisme produit expérimentalement dans lequel l’ADN a été introduit artificiellement et incorporé dans la lignée germinale de l’organisme, habituellement en injectant l’ADN étranger dans le noyau d’un embryon fécondé.

Troubles

Des problèmes dans le fonctionnement du corps. Des problèmes de santé causés par des mutations dans les gènes sont appelés « troubles génétiques ».

Source : Human Genome Project Information

U

Uracile

Une des quatre bases de l’ARN. Les autres sont l’adénine (A), la cytosine (C) et la guanine (G). L’uracile remplace la thymine (T), qui est la quatrième base de l’ADN. Comme la thymine, l’uracile s’apparie toujours avec l’adénine.

V

Vecteur

Un agent, tel qu’un virus ou une petite portion d’ADN appelée « plasmide », qui transporte un gène modifié ou étranger. Lorsqu’utilisé pour la thérapie génique, un vecteur livre le gène désiré à la cellule cible.

Virus

Des formes de vie extrêmement petites et simples constituées d’une coquille de protéine et d’un génome. Un virus se reproduit en insérant son génome dans les cellules d’autres formes de vie. La duplication des cellules entraîne celle du virus.

Source : Human Genome Project Information