Notre histoire


Génome Québec, un organisme à but non lucratif, a vu le jour en 2000. Depuis sa création, il a permis au Québec de prendre une longueur d’avance dans la recherche en génomique. Au fil des ans, de nombreuses sphères d’activité ont bénéficié des recherches soutenues par Génome Québec et son Centre d’innovation. La génomique est aujourd'hui considérée comme une technologie porteuse d’avenir pour l’économie, notamment en santé, en agroalimentaire, en foresterie et en environnement.

 

En 2015, Génome Québec a célébré ses 15 ans d'existence. Pour l’occasion, un microsite qui met de l’avant 15 ans d’histoire sur la recherche génomique a été conçu. Nous vous invitons à le visiter en cliquant ici.

 
Pour consulter la ligne de temps 15 ans d’histoire – de la recherche au développement économique, cliquez ici.

 

Quelques faits saillants de l’histoire de Génome Québec et de la génomique canadienne.

2001

  • Approbation du plan d’affaires de Génome Québec par Jean Rochon, ministre de la Recherche, de la Science et de la Technologie

  • Lancement de 5 projets à grande échelle (concours I de Génome Canada)

  • Création d’une plateforme de science et technologie, le Centre d’innovation Génome Québec et Université McGill

2002

  • Début du projet Arborea, une référence mondiale dans le développement de la génomique des arbres (photo : John MacKay et Jean Bousquet)

  • Création du Consortium international HapMap visant à mettre au point un outil essentiel à la découverte des gènes responsables des maladies

  • Lancement de 10 projets à grande échelle (concours II de Génome Canada)

2003

  • Inauguration du Centre d’innovation Génome Québec et Université McGill

2004

  • 2004

    Lancement d’un projet visant à mettre au point des tests diagnostiques permettant d’identifier en moins d’une heure les microbes à l’origine des infections (photo : Michel G. Bergeron, Université Laval)

  • 2004

    Création du consortium international P3G, un projet public de génomique des populations initié et présidé par Tom Hudson et Bartha Maria Knoppers (photo: Tom Hudson et Bartha Maria Knoppers)

  • Lancement de 4 projets à grande échelle (concours de recherche en génomique et en protéomique appliquée à la santé humaine de Génome Canada)

2005

  • 2005

    Publication du premier catalogue complet des variations génériques humaines par HapMap, une réalisation historique qui accélère la recherche de gènes responsables de maladies courantes 

  • Identification du code génétique d’une souche virulente de la bactérie C. difficile par des chercheurs québécois (Ken Dewar, Université McGill)

  • Présentation de l’exposition interactive Gén!e du génome au Centre des sciences de Montréal
    Lancement de 7 projets à grande échelle (concours III de Génome Canada)

2006

  • 2006

    Annonce d’un financement du ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation permettant le lancement du concours PRIVAC, un concours québécois qui vise à financer des initiatives de recherche mixtes privé/académique en génomique

  • Identification d’une nouvelle cible thérapeutique pour le traitement du VIH

2007

  • Annonce par Génome Québec et Héma-Québec de la création d’un registre de 22 000 donneurs génotypés pour faciliter le  dépistage de sang compatible

  • Publication de la seconde génération de la Carte d’haplotypes du génome humain par HapMap – la carte contient 3 fois plus de marqueurs génétiques que la version dévoilée en 2005

  • Lancement de CARTaGENE, une banque de données et de matériel biologique propre au Québec

  • Création d’une biobanque d’envergure internationale au Saguenay

  • Lancement de 4 projets à grande échelle (concours PRIVAC de Génome Québec)

  • 2007

    Le Centre d’innovation Génome Québec et Université McGill devient la première organisation au Canada à offrir du séquençage à ultra haut débit

2008

  • Création du Centre d’excellence en médecine personnalisée en collaboration avec l’Institut de Cardiologie de Montréal

  • Identification d’une protéine qui combat l’immunodéficience, une percée dans le domaine du VIH

  • Lancement de 2 projets (concours Développement de nouvelles technologies – Génome Canada)

  • 2008

    Le Centre d’innovation Génome Québec et Université McGill devient le premier centre d’excellence Sequenom au monde!

2009

  • 2009

    Découverte du gène responsable de la résistance à l’insuline - Fruit d’une collaboration internationale incluant des chercheurs québécois (photo : Rob Sladek, Université McGill)

  • Annonce d’un financement du ministère de Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation permettant le lancement de 4 initiatives pour le soutien de la recherche en génomique au Québec

  • Lancement du recrutement des participants pour le projet CARTaGENE

  • Lancement de 3 projets à grande échelle (concours Génomique appliquée aux bioproduits et aux cultures de Génome Canada)

2010

  • 2010

    Découverte d’un gène associé à une forme courante de migraine qui touche plus de six millions de Canadiens (photo : Guy Rouleau, Université McGill)

  • Célébration du 10e anniversaire de Génome Québec

  • Obtention par le Centre d’innovation Génome Québec et Université McGill de la certification Illumina CSProTM pour 4 applications, une première au Canada

  • Fin de la phase de recrutement de CARTaGENE, un succès, l’objectif de 20 000 Québécois étant atteint

  • Lancement de 19 projets de recherche en génomique (concours Génome Québec)

2011

  • 2011

    Découverte de deux mutations génétiques qui expliquent l’inefficacité des traitements traditionnels chez les enfants et adolescents atteints d’une forme de cancer du cerveau mortel (Photo : Nada Jabado, Université McGill)

  • Nomination de Mark Lathrop à titre de directeur scientifique du Centre d’innovation Génome Québec et Université McGill

2012

  • Financement accordé au Centre d'innovation Génome Québec et Université McGill (Concours 2010 — Soutien des activités des centres d’innovation de science et technologie de Génome Canada)

  • Lancement du nouveau site Internet Génome Québec - version 2.0

  • Lancement du recrutement de la phase 2 du projet CARTaGENE

2013

2014

2015

2016

  • 2016

    Annonce des résultats du concours Les ressources naturelles et l'environnement : les solutions génomiques aux défis sectoriels - les équipes de Sébastien Sauvé de l’Université de Montréal et de Niladri Basu de l’Université McGill se sont particulièrement illustrées. Parmi les projets impliquant des chercheurs québécois cofinancés, le Québec se démarque de manière remarquable en génomique forestière avec les projets pancanadiens auxquels participent Jean Bousquet, Richard Hamelin et Ilga Porth, tous trois de l’Université Laval.

  • 2016

    Les chercheurs québécois à l’avant-garde des technologies de rupture - annonce des résultats du concours Innovation de rupture en génomique de Génome Canada • les 5 chercheurs québécois lauréats sont : Santiago Costantino (Hôpital Maisonneuve-Rosemont), David Juncker (Université McGill), : Éric Lécuyer (IRCM),  Mark Trifiro (Hôpital général juif) et Michael Tyers (Université de Montréal)

  • 2016

    Découverte majeure dans le traitement des tumeurs cérébrales pédiatriquesDre Nada Jabado de l'Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill et Dr Jean-Pierre Farmer, neurochirurgien à l’Hôpital de Montréal pour enfants, personnalités de la semaine de La Presse+. 

  • Big data : Le Québec se démarque en génomique dans les secteurs de la bio-informatique et de la génématique - Équipes de François Major (Université de Montréal) et Thomas Duchaine (Université McGill), Jesse Shapiro (Université de Montréal) et Luis Barreiro (CHU Sainte-Justine), et deux projets pour Jérôme Waldispühl (Université McGill), dont un avec Nicolas Moitessier (Université McGill) et un avec Olivier Tremblay-Savard (Université du Manitoba).

  • Le Québec remporte deux projets au PPAG 6e cycle - Équipes de Pierre Thibault de l’Université de Montréal avec Jean-Jacques Dunyach de Thermo Fisher Scientific et Claude Robert de l’Université Laval avec Brian Sullivan du Centre canadien pour l'amélioration des porcs inc., Marquis Roy d’Olymel S.E.C./L.P. et Claude Vielfaure de HyLife Ltd.

  • 2016

    Organisation de l'événement L'ADN à l'Assemblée nationale à Québec (11 équipes de chercheurs de 4 secteurs clés ont présenté leur projet aux membres de l'Assemblée nationale et représentants des cabinets et ministères, tous partis confondus)

  • 2016

    Financement d’un projet québécois qui permettra de mettre au point un nouveau test pour le diagnostic rapide des infections (Photo : Michel G. Bergeron, Université Laval et Patrice Allibert, GenePOC)

  • 2016

    Tenue d'un café scientifique sur les avancées des technologies génomiques (photo : Roger C. Levesque, Université Laval - Daniel Tessier, Centre d'innovation et animé par Michel Rochon, Radio-Canada)