Jean-Claude Tardif


Affiliation : Université de Montréal
Organisation : Institut de Cardiologie de Montréal
Courriel : jean-claude.tardif@icm-mhi.org
Site Internet



À propos de Jean-Claude Tardif

Le Dr Jean-Claude Tardif est directeur du centre de recherche de l'Institut de cardiologie de Montréal et professeur de médecine à l'Université de Montréal. Il a obtenu son doctorat en médecine en 1987 à l’Université de Montréal et s’est perfectionné en cardiologie et en recherche à Montréal et à Boston en 1994.


Dr Tardif est titulaire de la chaire de recherche dotée en athérosclérose de l'Université de Montréal. Il est directeur scientifique du Centre de coordination de l’Institut de cardiologie de Montréal et président du comité directeur du réseau pancanadien d'imagerie de l'athérosclérose (CAIN) et du Réseau d'essais cliniques en imagerie médicale du Canada, lesquels sont financés par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC).


Ses recherches portent sur les aspects génomiques et moléculaires de l'athérosclérose et autres maladies connexes. Elles utilisent des modèles animaux et s'appuient sur des études cliniques mécanistes et observationnelles de même que sur d'importants essais cliniques internationaux randomisés. Dr Tardif est, ou a été, chercheur principal ou directeur pour plusieurs grandes études cliniques internationales sur l’athérosclérose et d’autres maladies cardiovasculaires. Son équipe et lui ont créé le Centre de pharmacogénomique Beaulieu-Saucier de l'Université de Montréal à l'Institut de Cardiologie de Montréal ainsi que le Centre d'excellence en médecine personnalisée, qui est financé par le réseau de centres d'excellence du Canada, à son tour financé par diverses sociétés pharmaceutiques et biotechnologiques. Jean-Claude Tardif est l'un des membres fondateurs de l'organisme Critical Markers of Disease, qui se consacre au développement et à la meilleure utilisation des biomarqueurs (www.cmod.org).

 

Au cours de sa carrière, Dr Tardif a rédigé et corédigé plus de 600 articles et a remporté de nombreux prix, notamment le Prix d’excellence en recherche de la Société canadienne de cardiologie, le prix Genesis de BIOQuébec (pour sa contribution exceptionnelle aux sciences de la vie) et le prix Armand-Frappier décerné par le gouvernement du Québec. Il a également été désigné personnalité scientifique de l'année par le quotidien La Presse. Grâce à ses réussites, il a été nommé membre de l’Académie canadienne des sciences de la santé.



Concours ouverts