Vincent Martin


Affiliation : Université Concordia
Organisation : Département de biologie
Courriel : vmartin@alcor.concordia.ca
Site Internet



À propos de Vincent Martin


Vincent Martin est professeur adjoint en microbiologie au Département de biologie de l’Université Concordia et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en génomique et génie microbien. Il détient un baccalauréat en microbiologie de l’Université McGill (1989) et une maîtrise en biologie environnementale de l’Université de Guelph (1993). Il a obtenu son doctorat en microbiologie à la University of British Columbia en 1999, où, sous la supervision du docteur Bill Mohn, il a élucidé la voie métabolique de la biodégradation des diterpènes chez l’espèce Pseudomonas. Monsieur Martin a suivi sa formation postdoctorale au Département de génie chimique de la University of California, à Berkeley. Sous la supervision du docteur Jay Keasling, il a travaillé sur la bactérie E. coli en vue d’obtenir une surproduction d’isoprénoïdes. En 2003, il s’est joint à la division des sciences physiques et biologiques du Lawrence Berkeley National Laboratory. Cette même année, une subvention de 43 millions de dollars accordée par la fondation Gates lui a permis de cofonder l’entreprise Amyris Biotechnologies, où il agit actuellement comme conseiller scientifique. En 2004, il est devenu professeur adjoint à l’Université Concordia. Les intérêts de recherche de monsieur Martin sont principalement axés sur la modification métabolique des microbes en vue d’assurer la dégradation de la biomasse végétale et la production de produits chimiques utiles et de grande valeur. Il est codirecteur d’un projet qui a récemment bénéficié d’un financement de 13,6 millions de dollars de la part de Génome Canada et qui vise la production commerciale de métabolites végétaux de grande valeur par des processus de fermentation microbienne. Vincent Martin dirige également les recherches sur la fermentation du Réseau canadien sur les biocarburants cellulosiques (RCBC) et du réseau stratégique du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) sur la bioconversion. En 2004, il a reçu un prix dans le cadre du Programme de récompenses aux jeunes innovateurs de Petro-Canada. Il siège actuellement au comité éditorial de la Revue canadienne de microbiologie et des revues Bioengineered Bugs et Water, Air and Soil Pollution.



Concours ouverts