La génomique appliquée à la découverte et au développement de vaccins et d’immunothérapies

Chercheurs principal : Rafick-Pierre Sékaly
Thème : Santé
Concours : Concours PRIVAC
Statut : Terminé
Fin : 31 mars 2011
Budget : 7 372 475,00 $



Les infections virales continuent de tuer des millions de personnes chaque année. La quête de vaccins et d’immunothérapies efficaces est une priorité internationale et représente un domaine de recherche très important. Le manque de connaissance des mécanismes qui sous tendent l’induction d’une réponse immunitaire efficace demeure un obstacle majeur dans le développement de thérapies contre ces maladies. Le projet PRIVAC de Rafick-Pierre Sékaly, chercheur de l’Université de Montréal, propose d’utiliser le profil génétique et l’analyse de biomarqueurs pour la découverte des mécanismes de protection reliés à l’immunité afin de développer des vaccins plus sécuritaires et efficaces contre différentes maladies comme le SIDA et l’hépatite virale. Une retombée directe de ce projet sera la création d’une plateforme technologique à haut débit qui permettra le suivi rapide et précis de la réponse immunitaire dans divers modèles d’infections, facilitant ainsi l’optimisation thérapeutique. Cette dernière développera de nouveaux tests basés sur les signatures associées aux réponses immunitaires, en profitant des technologies les plus performantes de la génomique et protéomique. En collaboration avec les compagnies pharmaceutiques Argos Therapeutics et Services Pharma MDS, les outils développés par ce projet seront validés grâce à des échantillons de patients séropositifs et de patients vaccinés contre l’hépatite ou l’influenza. De plus, la compagnie Biosystemix ltée fournira une contribution importante à l’analyse bioinformatique, composante majeure d’une telle plateforme. Cette plateforme fournira des services à la fine pointe dans le domaine de l’immunologie aux chercheurs académiques et à toutes les compagnies pharmaceutiques qui oeuvrent dans le domaine de la vaccination. Elle deviendra un moteur de découverte majeur qui produira d’importantes retombées scientifiques et économiques pour le Québec. On estime ainsi que la mise au point d’un vaccin thérapeutique ayant environ 20% d’efficacité contre le SIDA génèrerait des économies au Canada de l’ordre de plus de 600 millions de dollars par année. De plus, cette plateforme servira également à aborder le développement de vaccins thérapeutiques pour le traitement du cancer. En permettant le déploiement d’une telle plateforme dédiée à la réponse immunitaire, le programme PRIVAC permet de compléter l’expertise d’études précliniques et cliniques déjà disponible au Québec, faisant du Québec un haut lieu pour l’optimisation thérapeutique.

 

Cochercheurs :

Claude Auclair Le Réseau canadien pour les essais VIH des IRSC
Denise Avard Université de Montréal
Robert Balderas Becton, Dickinson and Company (BD)
Elias El Haddad Université de Montréal
Yann Joly Université de Montréal
Claire Landry Université de Montréal
Charles Nicolette Argos Therapeutics, Inc.
Jean-Pierre Routy Université McGill
Jean Vincelette Hôpital Saint-Luc
Peter Wilkinson Université de Montréal
Bader Yassine-Diab Université de Montréal