Recherche québécoise sur la pharmacogénomique cardiovasculaire

Chercheurs principaux : Michael S. Phillips, Jean-Claude Tardif
Thème : Santé
Concours : Concours PRIVAC
Statut : Terminé
Fin : 31 mars 2010
Budget : 4 945 165,00 $



En route vers l’application clinique de la pharmacogénomique au traitement des maladies cardiovasculaires Le projet est dirigé par le Dr Jean-Claude Tardif et Michael S. Phillips de l’Institut de Cardiologie de Montréal, en partenariat avec VIA Pharmaceuticals. Il vise à poursuivre l’établissement du cadre de travail nécessaire pour appuyer les essais cliniques de pharmacogénomique relativement aux maladies cardiovasculaires au Québec et au Canada. Le syndrome coronarien aigu (SCA) est l’une des principales causes de morbidité et de mortalité en occident. Afin de résoudre ce problème, VIA Pharmaceuticals développe actuellement le médicament VIA-2291, un inhibiteur puissant d’un enzyme (5-lipoxydase) susceptible de jouer un rôle important dans la pathogénie de plusieurs maladies humaines, dont l’athérosclérose, le principal facteur du SCA. Par le biais de ce projet PRIVAC, le Centre de pharmacogénomique Génome Québec et Institut de Cardiologie de Montréal, de concert avec VIA Pharmaceuticals, effectuera une étude clinique de pharmacogénomique afin de mieux comprendre les variations génétiques des patients qui modulent la réponse au composé VIA-2291. Ce projet pourra être réalisé grâce à des partenariats stratégiques avec le secteur privé favorisant des progrès technologiques importants. Ainsi, Agencourt BioScience participera à l’établissement de méthodes cliniques rapides d’isolement de l’ADN et Invitrogen contribuera à l’amélioration des techniques de génotypage et de reséquençage médical. De plus, la collaboration avec Illumina offrira au Centre de pharmacogénomique Génome Québec et Institut de Cardiologie de Montréal d’excellentes opportunités de transfert de connaissances et de commercialisation des essais standardisés de pharmacogénomique mis au point durant le projet et qui pourront trouver de vastes applications dans toute l’industrie pharmaceutique. L’établissement d’une infrastructure de bioinformatique de pointe au sein du Centre de pharmacogénomique contribuera également à ce transfert de connaissances. Ce projet sera à l’avant-garde de l’innovation en pharmacogénomique et renforcera le leadership du Québec dans ce domaine de recherche. De plus, les résultats concrets qui découleront des services de la plateforme de pharmacogénomique, ainsi que de l’intégration de la pharmacogénomique à des études cliniques permettront de mettre la médecine personnalisée à notre portée.

 

Cochercheurs :

Nathalie Laplante Institut de Cardiologie de Montréal
Tibor van Rooij Institut de Cardiologie de Montréal