Philip Awadalla


Affiliation : Université de Montréal
Organisation : CHU Sainte-Justine
Courriel : philip.awadalla@umontreal.ca



À propos de Philip Awadalla

Philip Awadalla est professeur au Département de pédiatrie de l'Université de Montréal, chercheur au Centre de recherche du CHU Sainte-Justine et chercheur principal à l'Institut ontarien de recherche sur le cancer. Titulaire d'un doctorat en génétique des populations et en statistique génétique de l'Université d'Édimbourg, il s'est vu décerner la bourse postdoctorale du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie et la bourse postdoctorale Killan, qui lui ont permis de poursuivre ses études à l'Université de la Colombe-Britannique. Il a ensuite obtenu la bourse Wellcome Trust (R.-U.), grâce à laquelle il a pu mener des recherches à l'Université de la Californie, à Davis, avant de devenir membre du corps professoral de l'Université de Montréal.


Dans ses recherches, il met en œuvre des approches en génomique des populations et en génomique intégrative afin de cibler les facteurs génétiques et environnementaux associés à diverses maladies hématologiques, oncologiques et infectieuses. De 2009 à 2015, il a été chercheur principal et directeur scientifique de CARTaGENE. Il est maintenant conseiller scientifique. Le projet CARTaGENE est à la fois une enquête québécoise sur la santé et un programme ouvert qui ont permis de tracer le phénotype détaillé de 40 000 participants afin de faciliter la recherche sur l'évolution de différentes maladies chroniques et liées à l'âge. L'initiative CARTaGENE s'intègre à un programme national qui a recruté plus de 300 000 participants partout au pays. Le professeur Awadalla est membre du corps enseignant de divers établissements internationaux, dont l'Institut de la génétique statistique de l'Université de Washington, financé par les National Institutes of Health. Il siège également au conseil consultatif de différentes entreprises internationales et plateformes en génomique. Son équipe fait actuellement partie des groupes d'analyse analytique et fonctionnelle du programme 1000 Genomes. Certains de ses projets en cours visent notamment à élaborer des outils de calcul et des programmes de prochaine génération qui permettront d'étudier le rôle des variantes génétiques responsables de maladies neurologiques et hématologiques et de cancers, particulièrement chez les enfants. D'autres projets portent sur la détermination des taux de mutation et de recombinaison chez l'humain; sur des approches basées sur des modèles en vue de cibler des points de contrôle génétiques et environnementaux associés à la malaria et à la drépanocytose en Afrique ainsi que sur les facteurs génétiques et environnementaux liés à des caractères cardiovasculaires au Canada. Le professeur Awadalla a reçu une bourse de la Faculté Sigma Xi, le Prix de soutien Joe-Doupe à un chercheur débutant 2012 de la Société canadienne de recherche clinique et, plus récemment, une bourse de recherche de l'Institut ontarien de recherche sur le cancer. En outre, il est chercheur principal d'un nouveau centre d'innovation de Génome Canada, le Centre canadien d'intégration des données.



Concours ouverts