Vers l’implantation d’un dépistage prénatal plus sécuritaire


» Partager cette page


Le lundi 12 août 2013

Vers l’implantation d’un dépistage prénatal plus sécuritaire

Une équipe de chercheurs sous la direction du CHU de Québec et de l'Université Laval a reçu une subvention de 10,5 millions de dollars canadiens de Génome Canada, des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), de Génome Québec et d'autres partenaires pour réaliser une étude comparative à grande échelle sur l'efficacité de méthodes non invasives de dépistage prénatal.



Le Dr François Rousseau, professeur à la Faculté de médecine de l’Université Laval et chercheur au CHU de Québec, et son équipe évalueront les pratiques canadiennes actuelles en matière de dépistage prénatal des troubles chromosomiques, comme le syndrome de Down, chez des femmes enceintes afin d'améliorer les stratégies de dépistage et d'éviter les examens inutiles.

 

Le projet de recherche vise à comparer de façon indépendante différentes stratégies faisant appel à diverses combinaisons des méthodes disponibles pour le dépistage des troubles chromosomiques, ainsi qu'à évaluer le rapport coût-efficacité et les aspects éthiques et sociaux de nouvelles méthodes. L'objectif est aussi de cibler et d'adapter les meilleurs outils de mise en œuvre pour les utilisateurs du système de soins de santé.


Téléchargez le document (format PDF)




Retour à la liste des nouvelles