Stratification personnalisée des risques pour la prévention et la détection précoce du cancer du sein

Chercheurs principaux : Bartha Maria Knoppers, Jacques Simard
Thème : Santé
Concours : La génomique et la santé personnalisée
Statut : Terminé
Début : 1er avr. 2013
Fin : 31 mars 2017
Budget : 11 382 455,00 $



Vers une stratégie optimale de dépistage du cancer du sein

Chaque année au Canada, plus de 22 000 femmes reçoivent un diagnostic de cancer du sein et plus de 5 000 en mourront. Actuellement, le programme de dépistage systématique, par mammographie, est plus facilement accessible aux femmes de 50 ans et plus. Il est cependant à noter que parmi les femmes qui recevront un diagnostic de cancer du sein, 1/5 sera âgé de moins de 50 ans.


Le projet PERSPECTIVE (Stratification personnalisée des risques pour la prévention et la détection précoce du cancer du sein) regroupe plus de 25 cochercheurs, biostatisticiens et cliniciens du Québec, de l’Ontario, des États-Unis, du Royaume-Uni, des Pays-Bas et de l’Allemagne. Il propose de développer un outil d’aide à la décision qui permettra d’étendre les bénéfices du programme de dépistage actuel aux femmes les plus à risque.


Grâce à son implication dans le plus grand consortium international d’études du cancer du sein, ce projet permettra d’élargir le niveau de connaissance actuel en vue d’offrir de meilleurs outils de stratification du risque et, conséquemment, d’affiner la stratégie d’intervention et ainsi d’offrir à la population des outils plus performants.

 

Pour en savoir plus sur ce projet, cliquez ici (en anglais)

 

Codemandeurs, utilisateurs et collaborateurs :

Irene Andrulis

Ontario Cancer Genetics Network

Antonis Antoniou

Cancer Research UK

Gary Bader

Donnelly Centre for Cellular and Biomolecular Research, University of Toronto

Joanne Castonguay

CIRANO

Anna Chiarelli

Cancer Care Ontario

Jocelyne Chiquette

Université Laval

Nathalie

de Marcellis-Warin

CIRANO

Michel

Dorval

Université Laval

Arnaud

Droit

Université Laval

Douglas

Easton

University of Cambridge, UK

Gareth

Evans

The University of Manchester, UK

William

Foulkes

Université McGill

David

Goldgar

University of Utah, USA

Jalila

Jbilou

Université de Moncton

Yann

Joly

Université McGill

Suzanne

Kamel-Reid

University of Toronto

Nora

Pashayan

University College London, UK

Sean

Tavtigian

University of Utah, USA

Michael

Wolfson

University of Ottawa

Éric

Bourbeau

Telus Santé - solutions

Hilary Burton 

Public Health Genomics Foundation, Cambridge, UK

Francine Cléroux

Fondation québécoise du cancer du sein

Gordon Glendon

Ontario Cancer Genetics Network

Bernard Lespérance

Université de Montréal

Linda Rabeneck

Cancer Care Ontario

Marie Rochette

Ministère de la Santé et des Services Sociaux