Établir une passerelle entre la protéogénomique et la médecine personnalisée grâce aux technologies transformatrices de spectrométrie de masse

Chercheurs principal : Pierre Thibault
Thème : Santé
Concours : Concours Génome Canada - Programme de partenariats pour les applications de la génomique (PPAG)
Statut : Terminé
Début : 1er oct. 2016
Fin : 30 sept. 2017
Budget : 1 737 722,00 $



L'émergence de nouvelles technologies de génomique a joué un rôle déterminant dans l'évolution de la médecine personnalisée, laquelle vise à offrir un traitement adapté aux besoins du patient.

 

La spectrométrie de masse offre de nouvelles perspectives dans ce domaine; en effet, cette technologie à haut débit permet la découverte et le profilage des mutations dans les échantillons des patients. L'efficacité des spectromètres est toutefois freinée par l'incroyable complexité des échantillons qui limite l'exhaustivité et la gamme dynamique des analyses de spectrométrie de masse.

 

Dans le cadre de leurs récents travaux, Thermo Fisher Scientific et le laboratoire de Pierre Thibault de Université de Montréal ont découvert une façon de surmonter ces limites en associant une nouvelle forme de mobilité ionique à la spectrométrie de masse. Ils se servent maintenant de ces résultats pour mettre au point un nouvel appareil capable de révéler des mutations subtiles dans les cellules cancéreuses des patients, une application qui serait précieuse dans le domaine de l'immunothérapie anticancéreuse.

 

Cette nouvelle technologie pourrait révolutionner la manière de découvrir et de cibler les biomarqueurs liés aux maladies à partir de cellules cancéreuses humaines, menant ainsi à la création de droits de propriété intellectuelle susceptibles de générer des revenus liés aux licences, ainsi qu'à l'augmentation des ventes de ce type d'analyse. Il en résultera une accélération des découvertes issues de la recherche en santé et en médecine, au bénéfice des Canadiens.

 

Codirigeant - Utilisateur :

Jean-Jacques Dunyach

Thermo Fisher Scientific