Spruce-Up : génomique améliorée de l'épinette pour des forêts productives et résilientes

Chercheurs principal : Jean Bousquet
Thème : Foresterie
Concours : Concours Génome Canada - Les ressources naturelles et l'environnement : les solutions génomiques aux défis sectoriels
Statut : En cours
Début : 1er oct. 2016
Fin : 30 sept. 2020
Budget : 10 417 352,00 $



La foresterie contribue 19,8 milliards de dollars du PIB du Canada. L’épinette, la ressource forestière la plus importante du Canada, constitue une portion importante de cette somme. L'épinette produit du bois et une fibre de meilleure qualité utilisés à grande échelle. Avec plus de 400 millions de semis plantés chaque année, l'épinette est l'essence la plus visée par le reboisement au Canada. Jusqu'à maintenant, des programmes d'amélioration des arbres bien établis en Colombie-Britannique et au Québec ont fourni des stocks d'épinette améliorés à cette fin, faisant du Canada un chef de file du secteur. Toutefois, les changements climatiques ainsi que les épidémies d'insectes et les sécheresses liés à ces changements coûtent au secteur forestier canadien des centaines de millions de dollars par année en raison de la baisse de la productivité des forêts d'épinette. Ces répercussions des changements climatiques, ainsi que les marchés changeants des produits forestiers, exigent le renforcement des programmes de sélection d'épinettes afin de garantir la santé des forêts, la qualité du bois et la productivité à l'avenir.

 

Le projet Spruce-Up, dirigé par Joerg Bohlmann de l'Université de la Colombie-Britannique et Jean Bousquet de l'Université Laval, pousse la génomique à s'attarder à ces défis. Le projet produira des connaissances de pointe, des outils de soutien aux décisions socioéconomiques et des outils de génomique appliquée pour améliorer de façon marquée les programmes de sélection classiques. En mobilisant les utilisateurs finaux au sein du gouvernement et de l'industrie dans le cadre de ses travaux, le projet renforcera le développement et le déploiement de stocks d'épinette améliorés sur le plan génomique, résistant mieux aux insectes et à la sécheresse, utilisant les nutriments de manière plus efficace et accroissant la qualité du bois et la productivité.

 

On estime que le projet Spruce-Up permettra une augmentation de plus du double de la valeur économique des forêts d'épinette par rapport à la sélection classique. Le projet tirera profit des programmes existants de sélection d'épinette et de reboisement en accroissant la valeur des nouveaux arbres et en réduisant les pertes liées aux perturbations environnementales.

 

Centre de génomique responsable : Genome British Columbia

Cocentre de génomique : Génome Québec

 

Cochercheur principal :

Joerg Bohlmann Université de la Colombie-Britannique