Projet FISHES : favoriser la pêche indigène à petite échelle pour la santé, l’économie et la salubrité alimentaire

Chercheur principal : Louis Bernatchez
Thème : Environnement
Concours : Concours 2018 - Projets de recherche appliquée à grande échelle : Les solutions de la génomique pour l’agriculture, l’agroalimentaire, les pêches et l’aquaculture
Statut : En cours
Début : 1er oct. 2019
Fin : 30 sept. 2023
Budget : 14 415 405,00 $



Le projet FISHES (Fostering Indigenous Small-scale fisheries for Health, Economy, and Food Security) vise à élaborer et à mettre en application des approches génomiques de concert avec les connaissances écologiques traditionnelles afin de relever les défis et de saisir les occasions en lien avec la salubrité alimentaire, la pêche commerciale et récréative et la pêche de subsistance chez les peuples autochtones du Canada (communautés inuite, crie et dénée). Le projet permettra de développer des ressources génomiques pour six espèces importantes pour les communautés nordiques et d’utiliser ces ressources pour cibler des populations génétiquement distinctes, évaluer leur vulnérabilité aux conditions climatiques futures, quantifier leur contribution aux récoltes de populations mixtes et mesurer la proportion de poissons issus de programmes d’écloserie dans les récoltes de subsistance. Le projet FISHES soutiendra la cogénération de connaissances pour favoriser le développement et la cogestion d’une pêche durable et améliorera aussi notre capacité à prévoir les effets des changements mondiaux et socioéconomiques rapides sur les pêches clés dans les communautés autochtones du Nord.
 

Centres de génomique responsables Génome Québec et Ontario Genomics


Cochercheurs principaux :

Jean-Sébastien Moore

Université Laval

Dylan J.  Fraser

Concordia University

Stephan Schott 

Carleton University