Les chercheurs québécois à l'avant-garde des technologies de rupture


» Partager cette page


Le vendredi 9 décembre 2016

Les chercheurs québécois à l'avant-garde des technologies de rupture

Montréal, le 9 décembre 2016 - Le président-directeur général de Génome Québec, monsieur Daniel Coderre, est fier d'annoncer que cinq équipes de chercheurs québécois ont remporté le financement du concours 2015 Innovation de rupture en génomique, lancé par Génome Canada.

« Avec l'expertise dont nous disposons et les infrastructures de pointe présentes au Québec, il est clair que la technologie génomique possède aujourd'hui un potentiel incroyable pour développer des solutions innovantes dans les traitements et les diagnostics en soins de santé. Les excellents résultats du Québec à ce concours nous démontrent le dynamisme du secteur de la recherche universitaire et son potentiel économique. » Daniel Coderre, président-directeur général de Génome Québec

 



Les cinq projets québécois sont :

Génomique ciblée cellule par cellule assistée par laser
Chercheur principal : Santiago Costantino, Hôpital Maisonneuve-Rosemont

Analyse multiomique d'exosomes uniques
Chercheur principal : David Juncker, Université McGill

Pipeline de découvertes sur le code postal de l'ARN : de nouveaux outils pour cibler les molécules thérapeutiques à l'échelle infracellulaire
Chercheur principal : Éric Lécuyer, Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM)

PCR plasmonique : un diagnostic rapide grâce à la plasmonique
Chercheur principal : Mark Trifiro, Hôpital général juif

Plateforme de micro-usine cellulaire pour la biosynthèse et la libération in vivo de produits naturels et d'anticorps synthétiques encodés génétiquement
Chercheur principal : Michael Tyers, Université de Montréal


Pour lire le communiqué, cliquez ici.



Retour à la liste des nouvelles