Génome Québec prend le virage du numérique et recrute à Toronto un leader reconnu en bio-informatique et en génomique


» Partager cette page


Le jeudi 12 janvier 2017

Génome Québec prend le virage du numérique et recrute à Toronto un leader reconnu en bio-informatique et en génomique

Monsieur Daniel Coderre, président-directeur général de Génome Québec, est heureux d'annoncer la nomination de monsieur B.F. Francis Ouellette à titre de vice-président aux affaires scientifiques, une décision entérinée à l'unanimité par le conseil d'administration. Monsieur Ouellette sera en poste à Montréal dès le 27 février prochain.



Ce dernier a acquis au cours des vingt dernières années une vaste expérience en bio-informatique tant au Canada qu’aux États-Unis. À l’emploi de l'Institut ontarien de recherche sur le cancer (OICR) à Toronto depuis 10 ans, son retour au Québec permettra à Génome Québec de bénéficier de sa vision innovante ainsi que du leadership exceptionnel dont il a fait preuve tout au long de sa carrière dans le secteur de la bio-informatique et de la génomique.

 
À titre de directeur associé à la plateforme d'informatique et de bio-informatique de l'OICR et de chercheur principal pour ce même institut, le travail de Francis Ouellette était axé sur l'annotation et la gestion des données génomiques sur le cancer et sur la formation en bio-informatique. Avant son arrivée à Toronto en 2007, Francis était professeur agrégé au département de génétique médicale de l'Université de la Colombie-Britannique et directeur du UBC Bioinformatics Centre (UBiC) aux Michael Smith Laboratories. Il a reçu sa formation à l'Université McGill ainsi qu'à l'Université de Calgary et à l'Université Simon Fraser.

 
Depuis son passage aux National Institutes of Health (NIH), où il a coordonné la plus grande banque de séquences d'ADN en libre accès au monde (GenBank), Francis s'efforce d'assurer l'accessibilité aux sciences, aux données qu'elles génèrent et aux publications qui en font état. Il s'y consacre non seulement dans le cadre de son travail, mais également en participant à divers comités consultatifs et comités de rédaction, notamment comme éditeur de la formation pour la revue PLOS Computational Biology et rédacteur en chef adjoint de la revue DATABASE (une publication en libre accès d'Oxford University Press). Il prend part à différents projets axés sur les sources et les données ouvertes financés par les NIH en tant que membre du comité consultatif scientifique (Saccharomyces Genome Database, Galaxy Project, GenomeSpace, H3ABionet — réseau de bio-informaticiens en Afrique supporté par le NIH et le Wellcome Trust — et le Human Microbiome Project). Francis Ouellette siège aussi au comité consultatif scientifique d'Elixir-Europe. Il est actuellement professeur agrégé au département de biologie des cellules et des systèmes à l'Université de Toronto.

 
En tant que vice-président aux affaires scientifiques, Francis sera responsable de définir la vision et de développer la stratégie scientifique de l’organisation. Considérant son expertise, il conseillera Génome Québec pour stimuler la compétitivité du Québec dans le domaine de la génomique et de la gestion des mégadonnées.

 
« Les immenses quantités de données produites par la technologie génomique constituent un potentiel de valeur sans précédent pour le développement de nos principaux secteurs d’activités, soit la médecine de précision, l’agroalimentaire, l’environnement et la foresterie. L’arrivée de Francis au sein de l’équipe de direction représente un précieux atout pour relever le défi de taille qui nous attend en termes de stockage, d’interprétation et d’utilisation de ces mégadonnées. Son expérience approfondie de la génomique, des enjeux relatifs au numérique et son vaste réseau de collaborations contribueront à outiller Génome Québec pour amener la recherche génomique à son plein potentiel d’applications pour les utilisateurs », souligne Daniel Coderre.

 
« Je me sens privilégié de revenir au Québec dans une période aussi stimulante : les secteurs de la génomique sont à la croisée des chemins, il est primordial de tirer, dès aujourd’hui, le maximum des nouvelles perspectives qui découlent de ces créneaux de recherche. Je suis honoré d’avoir été recruté pour participer à cette révolution en cours et, plus particulièrement, de pouvoir réaliser ce mandat au Québec, dont le potentiel et les infrastructures sont exceptionnels. C’est avec enthousiasme que je travaillerai avec la communauté scientifique québécoise, canadienne et internationale pour positionner le Québec comme joueur clé en matière d’innovation génomique », précise B.F. Francis Ouellette.


Pour lire le communiqué, cliquez ici. 

 


Téléchargez le document (format PDF)




Retour à la liste des nouvelles