Génome Québec salue la nouvelle SQRI - Ambitieuse et visionnaire, cette stratégie est à l'image d'un Québec prospère et innovant


» Partager cette page


Le vendredi 12 mai 2017

Génome Québec salue la nouvelle SQRI - Ambitieuse et visionnaire, cette stratégie est à l'image d'un Québec prospère et innovant

Montréal, le 12 mai 2017 - C'est avec enthousiasme que Génome Québec accueille l'annonce de la nouvelle Stratégie québécoise de la recherche et de l'innovation (SQRI), présentée aujourd'hui par monsieur Philippe Couillard, premier ministre du Québec et madame Dominique Anglade, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation.

 

Au terme d'un important exercice de consultations, le gouvernement du Québec en a dévoilé les principales cibles : ambitieuse, elle vise à hisser le Québec, d'ici 2022, parmi les dix leaders de l'Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE) en matière de recherche et d'innovation. À l'horizon 2030, le gouvernement souhaite faire du Québec l'une des sociétés les plus innovantes à l'échelle mondiale. Génome Québec réagit très favorablement à cette stratégie, conçue de manière à stimuler l'ensemble de la chaîne d'innovation, du fondamental à la commercialisation. 



Rappelons que dans le cadre de cette stratégie, le gouvernement a octroyé à notre organisme un investissement de 40 millions de dollars, notamment en vue de maximiser les performances du Québec dans le cadre des programmes de recherche à grande échelle de Génome Canada.

 

Pour Daniel Coderre, président-directeur général de Génome Québec, cet appui permet d’exploiter nos grandes forces et de miser sur la collaboration pour s’imposer comme leader mondial du changement : « C’est un message clair quant au rôle de la génomique comme vecteur d’innovation et de prospérité économique pour le Québec. Les avancées de cette technologie de rupture ouvrent de nouvelles approches dans divers domaines et représentent un remarquable incubateur de solutions; le Québec a connu, en ce sens, des succès importants au cours des dernières années. Nous comptons poursuivre nos efforts à réaliser des partenariats stratégiques en ciblant quatre secteurs porteurs : la médecine de précision, l’agroalimentaire, la foresterie et l’environnement. Nous travaillerons également à exploiter à sa pleine capacité le potentiel des deux grandes filières d’excellence que sont l’intelligence artificielle et la génomique. Leur convergence permettra au Québec d’acquérir un positionnement unique à l’échelle internationale, d’attirer des investissements étrangers et de contribuer au développement d’un nouveau secteur industriel. »

 

 

Pour lire le communiqué, cliquez ici.



Retour à la liste des nouvelles