Une importante étude sur l'empreinte génétique du cancer du sein livre enfin ses secrets


» Partager cette page


Le lundi 23 octobre 2017

Une importante étude sur l'empreinte génétique du cancer du sein livre enfin ses secrets

En ce mois de sensibilisation du cancer du sein, deux articles majeurs sur le sujet sont parus dans Nature et Nature Genetics.L'étude est le fruit d'une collaboration internationale d'envergure réunissant des centaines de chercheurs de partout dans le monde qui a permis d'identifier 72 nouvelles variations génétiques qui augmentent le risque de développer un cancer du sein. 



Le professeur Jacques Simard, chercheur responsable du Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en oncogénétique, fait partie des auteurs principaux ayant chapeauté les travaux. Au terme des quatre années d’étude de son projet de recherche, le chercheur québécois a obtenu des données qui permettront une meilleure connaissance génétique du cancer du sein : ces résultats faciliteront la mise en place d’un dépistage précoce efficace auprès des femmes plus à risque.

Pour en apprendre plus, cliquez ici.

Pour lire l'article dans Nature, cliquez ici.

Pour lire l'article dans Nature Genetics, cliquez ici.



Retour à la liste des nouvelles