Approche génomique servant à l’identification d’enzymes fongiques pour les processus industriels et la restauration de l’environnement

Chercheurs principal : Adrian Tsang
Thème : Environnement
Concours : Concours II
Statut : Terminé
Début : 1er juill. 2002
Fin : 30 sept. 2005
Budget : 7 512 711,00 $



Ce projet porte sur des espèces de champignons qui ont la capacité de croître dans des conditions extrêmes et qui peuvent accomplir des réactions chimiques applicables dans des procédés industriels. Les chercheurs prévoient identifier plus de 70 000 nouveaux gènes et découvrir ceux qui sont activés lorsque les champignons sont exposés à diverses substances chimiques. Ils caractériseront les enzymes produites par ces gènes et évalueront leur efficacité dans les procédés industriels. L’application de ces approches de la génomique dans les industries, notamment celle des pâtes et papiers, devrait réduire les répercussions des procédés industriels sur l’environnement. Ces découvertes aideront les entreprises canadiennes à devenir plus concurrentielles à une époque où la demande de produits écologiques ne cesse de croître. Des experts de plusieurs disciplines, notamment des chercheurs de l’Université Concordia, de l’Institut de recherche en biotechnologie du Conseil national de recherches, de l’Institut canadien de recherches sur les pâtes et papiers (PAPRICAN) et de l’Institut Armand-Frappier - Institut national de la recherche scientifique participent à ce projet.

 

Cochercheurs :

Gregory Butler Université Concordia
Michael Paice Paprican - QC
Justin Powlowski Université Concordia
Reginald Storms Université Concordia
Michel Sylvestre Institut Armand-Frappier
Luc Varin Université Concordia
Richard Villemur Institut Armand-Frappier