Ian Watson


Affiliation : Université McGill
Organisation : Goodman Cancer Research Centre
Courriel : ian.watson2@mcgill.ca
Site Internet



À propos de Ian Watson


Ian Watson, Ph. D., est membre du Centre de recherche sur le cancer Goodman et est professeur adjoint au département de biochimie de l'Université McGill. Son programme de recherche vise à comprendre comment les gènes mutés identifiés par séquençage nouvelle génération favorisent la progression du mélanome cutané ainsi que les réponses aux traitements. Pour relever ce défi, son laboratoire utilise une approche interdisciplinaire combinant la caractérisation moléculaire impartiale des tumeurs du mélanome, le développement rapide de modèles précliniques en utilisant des techniques d'édition du génome, et des approches bio-informatiques. Son laboratoire vise à identifier de nouveaux gènes liés au mélanome à partir d’échantillons de mélanome de patients dont les causes génétiques de la maladie sont encore inconnues, dans le but d’étudier leur mécanisme d'action, et de déterminer les caractéristiques moléculaires des mélanomes qui influencent la réponse aux modalités de traitements actuels. Son objectif final est de traduire ses découvertes en nouveaux biomarqueurs et en nouvelles stratégies thérapeutiques pour traiter les patients atteints de mélanome de stade avancé.

 

Il est titulaire d'une chaire de recherche canadienne II en génomique fonctionnelle du mélanome. Il est lauréat du prix jeune chercheur de la Melanoma Research Alliance et du prix chercheur-boursier de la V Foundation. En 2012, il a codirigé une équipe multicentrique de scientifiques pour effectuer ce qui a été à l’époque la plus grande analyse de séquençage d'exomes entiers de mélanomes (Hodis, Watson et al., 2012 Cell). Ian Watson a également été coprésident du projet mélanome du The Cancer Genome Atlas (TCGA), qui était le plus grand effort international pour caractériser le mélanome au niveau moléculaire (TCGA, 2015 Cell). Il est actuellement co-chercheur principal du Consortium contre le cancer de Montréal (CCM), un projet pilote du Marathon de l’espoir de l’institut de recherche Terry Fox. Le but du CCM est de comprendre les mécanismes de réponse, de résistance et de toxicité aux thérapies anticancéreuses, et en particulier à l'immunothérapie. Le CCM est composé de chercheurs de premier plan en oncologie, chirurgie, pathologie, génomique et immunologie, travaillant dans sept grands établissements affiliés à l’Université de Montréal et à l’Université McGill. Cela comprend le Centre hospitalier de l’Université de Montréal, le Centre de recherche sur le cancer Goodman, l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, l’Institut de recherche en immunologie et en cancer, l’Hôpital général juif, le Centre de génome de McGill et le Centre universitaire de santé McGill. Le CCM travaillera à exploiter les données provenant de plus de 18?000 patients vus chaque année dans ces établissements, ainsi que de 50 essais cliniques présentement en cours en médecine de précision et en immunothérapie, dans le but de développer l'un des pôles d'innovation en oncologie les plus orientés vers les patients au Canada. 

 



Concours ouverts