Dernières nouvelles


La génomique est un moteur essentiel de l'avenir du Québec. C'est pourquoi Génome Québec vise l'avancement des connaissances en génomique par le financement de grands projets. Dans cette section, vous en apprendrez davantage sur les plus récentes réalisations des chercheurs en génomique.

La Zone Agtech et Génome Québec s'associent pour accélérer la réponse aux enjeux agroalimentaires de la province

21 juin 2022

La Zone Agtech et Génome Québec s'associent pour accélérer la réponse aux enjeux agroalimentaires de la province

La Zone Agtech et Génome Québec annoncent un partenariat dans l’objectif d’accélérer le développement de solutions génomiques québécoises adressées au secteur agroalimentaire.

 

Très bien positionné à l’échelle internationale, le Québec combine des expertises clés en intelligence artificielle (grâce à son pôle international reconnu), en génomique (notamment grâce au Centre d’expertise et de services Génome Québec), et en agtech (grâce à sa zone d’innovation, la Zone Agtech, qui regroupe plus de 250 entreprises membres et partenaires). Ces trois pôles d’expertises maintenant ralliées, le Québec a tout en main pour propulser le développement de solutions génomiques de calibre mondial adressées au secteur agroalimentaire et pour consolider, par la même occasion, la position du Québec à l’international.


Plus de détails...

Plus de 2,5 M$ pour des solutions génomiques en agriculture et bioalimentaire, foresterie et environnement

9 juin 2022

Montréal, le 9 juin 2022 — Génome Québec, en partenariat avec le Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies (FRQNT), est fier de dévoiler aujourd’hui les neuf équipes de recherche, représentant quatre universités au Québec, qui ont remporté des financements majeurs en génomique. L’investissement total, incluant celui des partenaires publics et privés, représente plus de 2,5 M$ dans le cadre du premier cycle du Programme d’intégration de la génomique – volet agriculture et bioalimentaire, foresterie et environnement.

 

Pour Stéphanie Lord-Fontaine, vice-présidente, Affaires scientifiques chez Génome Québec, « Ce programme est un moyen de rassembler les acteurs importants des secteurs, afin de faciliter l’application et la commercialisation des technologies issues de la génomique. Plusieurs des projets financés apporteront des innovations pour améliorer la productivité et la durabilité du secteur bioalimentaire au Québec, en collaboration avec des start-up et PME de notre écosystème. Ceci témoigne de la maturité de la génomique et de son potentiel à apporter des solutions concrètes pour le gouvernement et l’entreprise privée. »

 

Lire le communiqué 


Plus de détails...

Stratégie québécoise de recherche et d'investissement en innovation 2022-2027 - Un avenir plus que prometteur pour l'essor de la génomique

19 mai 2022

Stratégie québécoise de recherche et d'investissement en innovation 2022-2027 - Un avenir plus que prometteur pour l'essor de la génomique


Montréal, le 19 mai 2022 – C’est avec enthousiasme et confiance que Génome Québec accueille la nouvelle Stratégie québécoise de recherche et d’investissement en innovation (SQRI2) 2022-2027, lancée ce matin par le ministre de l’Économie et de l’Innovation, M. Pierre Fitzgibbon. Avec un investissement prévu de 7,5 milliards de dollars sur cinq ans, la SQRI2 propose cinq axes d’intervention et 12 actions clés, qui visent à miser sur l’innovation pour augmenter la prospérité de tous les Québécois et Québécoises.

 

« Au cours des 20 dernières années, plus d’un milliard de dollars ont été investis pour soutenir l’innovation en génomique, dont 400 M$ proviennent du gouvernement du Québec, qui a su prendre des risques au début des années 2000, et qui depuis, n’a jamais cessé de soutenir le développement de cette technologie innovante. Grâce aux actifs bâtis au fil du temps, la génomique offre un potentiel immense pour aider le Québec à créer plus de richesse économique et sociale. La nouvelle SQRI2 2022-2027 et son enveloppe de 7,5 milliards de dollars nous permettront certainement de poursuivre cette croissance et faire atterrir concrètement cette technologie de rupture dans le développement socio-économique du Québec », souligne Daniel Coderre, président-directeur général de Génome Québec.

 

Pour lire le communiqué complet 


Plus de détails...

Lancement de l'Initiative pour la génomique et l'action climatique - Production bioalimentaire durable et adaptée au climat de Génome Canada

16 mai 2022

Nouvelle initiative de 30 M$ en génomique pour réduire l’empreinte carbone et appuyer la croissance économique de l’agriculture et des systèmes alimentaires canadiens


L’initiative de génomique axée sur les défis de Génome Canada soutiendra l’atténuation des changements climatiques et l’adaptation à ces derniers par des investissements stratégiques en production bioalimentaire durable et adaptée au climat.  


Plus de détails...

Signature d'une entente de partenariat entre Génome Québec et le CNRS

5 mai 2022

Daniel Coderre, président-directeur général de Génome Québec, et Antoine Petit, président-directeur général du Centre national de la recherche scientifique en France, ont ratifié une entente de partenariat qui officialise l’exploration d’initiatives de collaboration en matière de génomique entre les deux pays.

 

Une délégation venue de France a rencontré à Montréal le 22 avril dernier à l’occasion du Jour de la Terre, les représentants de Génome Québec pour procéder à la signature de l’entente de partenariat. Concrètement, au cours des 24 prochains mois, les deux parties entreprendront une série d’échanges formels afin d’étudier plus en profondeur les opportunités de collaboration à mettre en œuvre entre les deux organisations. 

 

Pour lire le communiqué

 

Présents sur la photo de gauche à droite : Daniel Coderre et Antoine Petit


Plus de détails...

Lancement de Genovalia, premier centre de valorisation des données génomiques non humaines au Québec

12 avr. 2022

Génome Québec et l’Université Laval sont fiers d’annoncer le lancement de Genovalia, le tout premier centre de production, de traitement et de valorisation des données génomiques non humaines au Québec. Cette initiative permettra de créer de la valeur en misant sur la synergie entre l’intelligence artificielle et les données génomiques dans des domaines tels que l’agroalimentaire, la foresterie et les sciences environnementales.

« Afin de jeter les bases de Genovalia, Génome Québec a investi 500 000 $ au cours de la dernière année. Cette approche novatrice entre l’intelligence artificielle et les données génomiques hors santé permettra d’optimiser cet investissement pour en tirer des bénéfices au profit de la société québécoise. Enfin, cette synergie propulsera la recherche scientifique en mettant à contribution la richesse de ce grand volume de données qui, ultimement, agira comme catalyseur de l’innovation québécoise et levier de la compétitivité du Québec au Canada et à l’international », souligne Daniel Coderre, président-directeur général de Génome Québec.


Plus de détails...

Génome Québec se réjouit de l'investissement de 1,4 G$ pour soutenir la recherche et l'innovation

22 mars 2022

Une somme de 1,4 milliard de dollars sur cinq ans est prévu au budget 2022-2023 pour soutenir la recherche et l’innovation Génome Québec se réjouit de cette annonce.

 

« […] Grâce au soutien constant du gouvernement du Québec, au fil des ans, le Québec dispose désormais d’une masse critique d’expertise et d’infrastructures enviables qui nous permettent de nous positionner comme acteur incontournable de la bioéconomie, et d’ainsi demeurer un chef de file au Canada et à l'international. Ces nouveaux investissements viendront renforcer notre compétitivité » a souligné le président-directeur général de Génome Québec, Daniel Coderre.


Plus de détails...

Comment enseigner la génétique au secondaire?

21 janv. 2022

Depuis les deux dernières décennies, la génétique et la génomique se sont développées à une vitesse fulgurante. Cela dit, l’avancement de ces sciences est-il en adéquation avec la compréhension des citoyens? Afin d’être en mesure de prendre des décisions rationnelles quant aux questionnements socioscientifiques que présentent la génétique et la génomique, cette réflexion s’impose.

 

Pour bien cerner les meilleures activités d’apprentissages encore faut-il analyser la manière dont les programmes scolaires abordent ces sciences. Autrement dit, ces programmes sont-ils en mesure de bien préparer les citoyens et les futurs citoyens à prendre des décisions éclairées lorsqu’il est question de génétique et/ou de génomique? Comment les personnes enseignantes peuvent-elles favoriser la curiosité face à ce domaine et stimuler la rétention de l’information?


Plus de détails...

Laurent Tessier, sauvé par le profilage génomique

11 janv. 2022

Laurent Tessier, 17 ans, a survécu à un cancer virulent grâce à un programme de recherche génétique lancé pour offrir aux jeunes des traitements personnalisés.

 

Au CHU Sainte-Justine, en 2012, ce programme de recherche de médecine de précision en oncologie pédiatrique (dénommé TRICEPS) était une première dans le milieu.

 

Daniel Sinnett, généticien et codirecteur du programme TRICEPS, a supervisé ce traitement au sein du programme et stipule que plusieurs autres jeunes, au Québec, ont pu être sauvés en découvrant des options thérapeutiques personnalisées.

 

Cet article explique comment la médecine de précision, grâce au profilage génomique, a sauvé la vie de plusieurs jeunes patients, notamment, celle de Laurent Tessier.


Plus de détails...