Optimisation de l’approche reposant sur l’ADN environnemental (ADNe) pour surveiller la biodiversité dans les aires marines protégées du Canada

Chercheur principal : Jennifer Sunday
Thème : Environnement
Concours : Concours Génome Canada - Programme de partenariats pour les applications de la génomique (PPAG)
Statut : En cours
Fin : 31 déc. 2023
Budget : 757 409,00 $



Le Canada investit dans les aires marines protégées (AMP), qui s’étend sur environ 800 000 km2,  de zones protégées afin de préserver la biodiversité marine et de promouvoir des écosystèmes marins sains, fonctionnels et résistants. Toutefois, les méthodes actuelles d’échantillonnage de la biodiversité ne sont pas adaptées à la surveillance de la biodiversité dans un réseau de protection de cette taille. L’équipe du projet propose d’utiliser l’attribution de métacodes à barres à l’ADN environnemental (ADNe) pour évaluer et optimiser la conception des levés de surveillance marine.  Les résultats de ce projet constitueront la première évaluation quantitative de la conception d’un levé de l’ADNe dans un cadre marin et serviront de base aux décisions en matière de surveillance des investissements utilisant cette technologie au sein du réseau canadien de conservation.

 

Codirigeant - Utilisateur :

Emily Rubidge

Pêches et Océans Canada

Ryan Stanley

Pêches et Océans Canada