Détection précoce du cancer de l’ovaire et de l’endomètre grâce à la génomique (DOvEEgene)

Chercheur principal : Lucy Gilbert
Thème : Santé
Concours : Concours Génome Canada - Programme de partenariats pour les applications de la génomique (PPAG)
Statut : En cours
Début : 1er janv. 2021
Fin : 31 déc. 2023
Budget : 6 241 573,00 $



Les décès liés au cancer de l’ovaire et de l’endomètre figurent parmi les quatre principales causes de décès par cancer chez les femmes nord-américaines. En raison de l’absence de symptômes à un stade précoce, ces cancers continuent d’être diagnostiqués au stade III ou IV avec des métastases à l’extérieur des organes gynécologiques, ce qui rend la guérison peu probable. Le projet permettra de mettre au point le test DOvEEgene, un examen de frottis utérin génomique qui vise à dépister et à détecter ces cancers lorsqu’ils sont confinés aux organes gynécologiques et guérissables. L’examen utilisera le séquençage de prochaine génération pour tester 23 gènes impliqués dans le développement de cancers sporadiques et héréditaires de l’ovaire et de l’endomètre chez les femmes âgées de 45 à 70 ans.

À l’heure actuelle, les coûts directs du traitement des 10 000 femmes canadiennes atteintes de ces cancers s’élèvent à plus d’un milliard de dollars chaque année. On prévoit que le test DOvEEgene et le diagnostic à un stade plus précoce permettront de réduire ces dépenses de 250 millions de dollars par an.

 

Centre de génomique responsable :  Génome Québec

 

Utilisateur :

Guy A. Rouleau
OPTILAB-MUHC

 

Dans les médias :