Mots des coprésidents




                   

Marie-Kym Brisson

Vice-présidente, Développement stratégique et affaires publiques

 

David Levine

President de  D.L. Consultation Stratégique, Ancien PDG de L’agence de Santé et Service Sociaux de Montréal et scuplteur

Au nom de Génome Québec, je souhaite saluer la création de la Table de concertation en médecine de précision. C’est un privilège pour notre organisation d’accueillir cette table hautement stratégique et d’agir à titre de facilitateur, en vue de lui permettre de disposer du soutien nécessaire pour agir à titre d’agent de cohérence dédié à l’avancement de la médecine de précision. Cartographier les actifs, mieux comprendre les facteurs de changement, favoriser une culture de l’innovation, tout en veillant à ce que ce virage ne soit pas perçu comme une augmentation des coûts, mais plutôt comme un nouveau moyen de relever les grands défis du XXIe siècle en matière de soins de santé. Voilà le genre de projet structurant, ambitieux et stimulant, dont le Québec a besoin, et pour lequel l’ensemble des membres mettront leurs expertises à contribution.

Bien que la génomique soit une composante essentielle en matière de médecine de précision, le cadre de travail de cette table se situe bien au-delà. Les membres qui ont accepté d’y siéger sont représentatifs de l’ensemble de l’écosystème de la santé, car un virage réussi vers la médecine de précision passe inévitablement par un travail de cohérence, d’appropriation, de démonstration de valeur et de confiance. L’avenir de notre système de santé doit aussi se discuter à toutes les étapes de la trajectoire de soins, dans une perspective économique et de volonté affirmée de leadership en faveur d’un Québec innovant.

Chez Génome Québec, nous comprenons très bien le cadre dans lequel doivent se tenir les discussions.  C’est pourquoi nous nous engageons à laisser aux membres tout l’espace nécessaire pour débattre et définir les positions, priorités et axes d’intervention. Ainsi, la table disposera de toute l’indépendance et de la marge de manœuvre nécessaire pour définir sa stratégie et ses prises de position, qui pourraient diverger, ou non, de celles de Génome Québec. Par ailleurs, à titre de partie prenante membre de la table, nous participerons bien sûr activement aux travaux.  

La grande force de cette table c’est d’abord le niveau et la diversité des expertises réunies, mais c’est également sa mission panquébécoise et sa volonté de s’élever au-dessus de la mêlée, de donner ses lettres de noblesse à la médecine de précision, en capitalisant sur le savoir et les actifs existants pour favoriser une convergence vers une vision réaliste et innovante de la santé de demain. Le tout dans une dynamique de partenariat public-privé, avec l’objectif de permettre aux Québécoises et aux Québécois d’avoir accès à de meilleurs soins.

La mission ultime de la Table de concertation en médecine de précision est de faire la différence afin de faire du Québec un modèle international en matière d’intégration réussie de la médecine de précision.

 

C'est avec plaisir que je me joins à la Table de concertation en médecine de précision à titre de coprésident. Ayant agi pendant huit ans comme président du Regroupement en soins de santé personnalisés du Québec (RSSPQ), j’ai eu le privilège d’être témoin de l’évolution de la génomique et de la médecine personnalisée au Québec. Sur cette base, je suis convaincu que c’est l’engagement des acteurs des milieux académiques, cliniques, publics et privés à des initiatives telles que la table de concertation, qui permettra à la médecine de précision de prendre son plein essor et d’enfin être mise au profit de la santé des Québécois, de l’efficacité du système de santé, de la richesse économique et de l’excellence en recherche.

 Lorsqu’il était en opération, le RSSPQ, avec la collaboration des secteurs privé et public, a réalisé plusieurs projets, notamment un état des lieux sur l’évolution du créneau des soins de santé personnalisés, de la science et des réalisations récentes qui en découlent; le tout afin de mieux informer le gouvernement quant aux priorités et orientations à favoriser dans le domaine. Le RSSPQ a également développé, en collaboration avec Génome Québec, une formation d’Introduction à la génomique dédiée aux professionnels de la santé, ainsi qu’une histoire de cas intitulée Sauver des vies grâce à la génétique : le cas du cancer et du 5-FU. Ce partenariat a pavé la voie à la réflexion ayant mené le RSSPQ a confié à Génome Québec son lègue d’expertise, permettant ainsi la création de la Table de concertation en médecine de précision.

Je crois sincèrement que cette décision contribuera au déploiement optimal des ressources visant à faire la promotion de la génomique et de la médecine de précision au Québec. Cette importante mobilisation, destinée à soutenir le développement au sein de ces créneaux porteurs, aspire à devenir un levier puissant, voire un agent de changement, qui contribuera à faire en sorte qu’ultimement, les Québécoises et les Québécois aient un meilleur accès aux soins de santé.

La table de concertation ayant été fondée avec l’objectif de réunir des experts de tous les horizons, elle s’impose comme la ressource incontournable, en mesure d’accompagner notre écosystème de santé dans la nécessaire réflexion collective que le Québec doit mener, afin de tirer le plein potentiel de la médecine de précision. Que nos questionnements soient de nature interdisciplinaire, éthique ou économique, j’ai confiance que la table permettra de faciliter l’interconnexion entre les différents paradigmes. C’est ainsi que nous assisterons à une intégration efficiente et socialement acceptable des outils offerts par la médecine de précision.